Forum de Peyroules

Village au 3/4 Pro Le Pen (faut le savoir)
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Neige sur le moyen et haut Verdon   Mar 04 Déc 2012, 08:12




Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Alpes-de-Haute-Provence : Plusieurs cols fermés    Lun 11 Fév 2013, 13:09

Alpes-de-Haute-Provence : Plusieurs cols fermés à la circulation en raison des conditions climatiques



La prudence est de mise pour les automobilistes, alors que l'épisode neigeux devrait se poursuivre jusque dans l'après-midi du lundi 11 février.

En raison des chutes de neige, plusieurs cols ont été fermés à la circulation dans les Alpes-de-Haute-Provence lundi 11 février.

Sont concernés les cols de Vars et de Larche. Sur d'autres secteurs, des restrictions de circulation sont en vigueur, comme au col des Lèques près de Castellane, interdit aux poids lourds supérieurs à 19 tonnes.
Sur la RN202, le col des Robines (entre Barrême et Saint-André-les-Alpes) est interdit aux poids lourds supérieurs à 7,5 tonnes.

Même restriction au col de Toutes Aures, situé entre Saint-André-les-Alpes et Annot.

Plus globalement, la prudence est demandée à tous les automobilistes, alors que les averses devraient se prolonger jusqu'en fin d'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Intempéries Alpes du sud 2015   Mar 31 Mar 2015, 20:27

Alpes-de-Haute-Provence : des vents violents attendus dans la soirée et la nuit






http://www.hauteprovenceinfo.com/
 

 
 


Le département est placé en vigilance jaune, des rafales de vent pourraient attendre 100 à 120 km/h dans la nuit de mardi à mercredi.



Météo France place le département des Alpes-de-Haute-Provence en vigilance jaune pour un épisode de vent violent de secteur nord-ouest qui va se renforcer dans la soirée et cette nuit du mardi 31 mars au mercredi 1er avril. Des rafales de vent de 60 à 80 km/h sont attendues en plaine dans l’ensemble du département. "Elles pourront atteindre plus de 100 à 120 km/h sur les reliefs frontaliers et les vallées de l’est du département" précisent les équipes de Météo France. Aussi, la préfecture recommande la plus grande prudence et enquiert de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de cet épisode de vent violent.

Source : Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !


Dernière édition par Faï Tirà le Lun 02 Nov 2015, 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Climat, Canicule   Dim 28 Juin 2015, 22:33

Canicule : préparez-vous à une semaine éprouvante




Par L' Obs

http://tempsreel.nouvelobs.com/



Cette semaine, le mercure tutoiera les 40°C en France. Un rappel des précautions à prendre ne fait jamais de mal.

 
 
 



 

Si la chaleur est encore supportable en ce début d'été, Météo France est catégorique : à partir de ce mardi 30 juin, une vague caniculaire va balayer le pays pendant plusieurs jours. Cette vague de chaleur touchera d'abord le Sud-Ouest. Sur les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin, en particulier, températures minimales et maximales seront remarquablement élevées, parfois proches des records pour un mois de juillet.

Le ministère de la Santé rappelle ses conseils pour traverser la semaine sans encombre. Ceux-ci tiennent en une phrase : se tenir au frais, boire régulièrement, prendre des douches, fermer volets et rideaux en pleine journée et aérer son logement tôt le matin.

 




Mardi 30 juin :



 

 
Les températures maximales devraient être comprises entre 34 et 38°C, avec des pointes probablement supérieures. La nuit, le thermomètre ne descendra pas sous la barre des 20°C. Ces températures élevées persisteront jusqu'en fin de semaine.
 

Mercredi 1er juillet :

 
 
 

 
 
L'épisode de chaleur devrait s'étendre à partir de mercredi vers le centre, le nord et l'est du pays, où les températures maximales devraient souvent dépasser 35°C. Des pointes à 40 °C seront probables, précise Météo-France, notamment en région Rhône-Alpes. Les températures nocturnes  devraient elles être comprises entre 19 et 22 °C. Des niveaux également exceptionnels pour ces régions.
 

Jeudi 2 juillet :

 
 
 
 
Sur les régions méditerranéennes, la chaleur déjà présente ce week-end, bien que moins exceptionnelle, se maintiendra dans une ambiance particulièrement sèche. Les littoraux de Manche et d'Atlantique connaîtront une chaleur plus modérée avec des températures maximales comprise entre 28 et 32 °C. Sur le sud et l'est du pays, la chaleur s'annonce durable.
 

Vendredi 3 juillet :

 
 

 
 

Samedi 4 juillet :

 

 
 

Comment se protéger ? 10 choses à savoir

 
1 - Se calfeutrer aux heures les plus chaudes, en fermant volets, stores, rideaux des pièces exposées au soleil, et en aérant aux heures les plus fraîches (tôt le matin, tard le soir ou la nuit).
 
2 - Eviter de sortir aux heures les plus chaudes (de 11 h à 21 h). En cas de sortie, il convient de porter des habits amples et légers, et préférer le coton qui laisse passer l'air et absorbe la transpiration.
 
3 - Rester dans les pièces les plus fraîches de son domicile. S'il n'y en a pas, passer deux ou trois heures dans des endroits frais près de chez soi : grands magasins, grandes surfaces, cinémas ou lieux publics. 
 
 
4 - Chez soi, ne pas hésiter à prendre régulièrement des douches, bains frais, ou à brumiser de l'eau sur le corps. Limiter au maximum l'activité physique et proscrire tout effort (sport, jardinage, bricolage) pendant les heures les plus chaudes. Reporter ce qui est possible aux heures fraîches.

Que boire et manger ?
 
5 - Boire abondamment bien sûr, et avant même d'avoir soif, mais pas n'importe quoi. Les boissons à effet diurétique comme le café, le thé, les colas et sodas sont à éviter. De même l'alcool, qui favorise la déshydratation. Il faut boire 1 litre 1/2 à 2 litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale.

6 - Accroître les rations de fruitscrudités et fractionner les repas. Il faut aussi veiller à ne pas manquer de sels minéraux (pain et soupes par exemple).
Comment détecter les risques ?
 
7 - Les plus exposés sont les personnes âgées, les enfants de moins de quatre ans, les personnes souffrants de troubles mentaux, de la mémoire et ceux qui ont une maladie chronique. Mais l'habitat et le mode de vie induisent des risques supplémentaires : logements sous les toits, sports intenses, et surtout travail à l'extérieur ou près de sources de chaleur (boulangeries, fonderies, pressings).
 
8 - Le coup de chaleur est la principale des urgences liées aux grandes chaleurs. Le corps n'arrive alors plus à contrôler la température qui augmente vite, dépassant les 39°. Les symptômes sont : maux de tête violents, nausées, vomissements, propos incohérents, convulsions voire perte de connaissance. C'est une urgence, il faut appeler le 15, mettre la personne dans un endroit frais, la rafraîchir.
 
9 - La déshydratation grave requiert aussi l'appel au 15. Elle se traduit par une soif intense accompagnée d'au moins un des signes suivants : sécheresse de la peau et des muqueuses, perte de poids supérieure à 5%, fatigue extrême, vertiges, somnolence ou perte de connaissance.

10 - L'insolation survient elle après une exposition directe au soleil et donne lieu à des maux de tête et des nausées. Les enfants y sont plus sensibles. Il faut : mettre à l'ombre et rafraîchir, en plaçant notamment des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras.
 
 
Appeler le 15 si les symptômes s'aggravent ou persistent.
 
 
T.V.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: La canicule arrive en France, comment s'y préparer   Lun 29 Juin 2015, 09:09

La canicule arrive en France, comment s'y préparer

par Rédaction de France Info lundi 29 juin 2015 08:24

 

Durant les épisodes caniculaires, il faut s'hydrater régulièrement et se rafraîchir © Maxppp


Jusqu’à 40 degrés dans le sud-ouest et pas franchement plus frais ailleurs… Dès mardi, une vague de chaleur va s'abattre sur la France.


Un événement exceptionnel pour la saison, qui va durer toute la semaine, et qui impose aux communes, comme aux particuliers, de se préparer à faire face.



Météo France annonce une vague de chaleur exceptionnelle à partir de mardi, avec des températures avoisinant, voire dépassant, les 40 degrés. Des températures extrêmes pour un début d’été. Du jamais vu depuis 60 ans à cette période de l’année, même si cette canicule devrait rester moins exceptionnelle que celle de 2003.

 
C’est sur le sud-ouest du pays, et en particulier l’Aquitaine, que cette vague de chaleur commencera à déferler demain (mardi). De l’air, très chaud, qui remontera ensuite vers le centre le nord du pays. On attend par exemple 38 degrés à Paris dès mercredi tandis que le thermomètre devrait flirter avec les 40 degrés à Lyon dans la semaine.



Chaleur torride de jour comme de nuit



Cet air brûlant qui nous vient du Maghreb et de l’Espagne devrait s’installer pour quelques jours. "Cet épisode devrait durer toute la semaine, samedi compris", prévient Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France. Et même la nuit, le thermomètre aura du mal à redescendre. "C’est cela qui est le plus dangereux pour l’organisme car le corps ne récupère pas quand les températures sont élevées la nuit", poursuit Frédéric Nathan.

 
Cet épisode caniculaire devrait amener les autorités à déclencher le plan canicule  dans tout le territoire. Comme tous les ans, le dispositif a été activé le 1er juin. Mais il est en phase de veille. Créé à la suite des 15.000 morts de la canicule de 2003, il prévoit notamment une obligation pour toutes les communes de tenir un registre de personnes âgées, handicapées ou isolées afin de permettre de s’assurer qu’elles vont bien, de leur envoyer l’aide de bénévoles et le cas échant de leur porter secours en cas de problème.




A LIRE AUSSI ►►► Expliquez-nous : le plan canicule







 

 
La canicule arrive en France, comment s'y préparer. Le reportage de Marine Laugénie



S'hydrater, se refroidir et limiter les d'efforts


Les séniors, mais aussi les enfants en bas âges et les personnes souffrant de certaines pathologies sont particulièrement fragiles face à ces chaleurs inhabituelles et à ces températures qui restent élevées jour et nuit.

 C’est aussi le cas des salariés qui travaillent à l’extérieur, comme dans le BTP par exemple. Le ministère de la Santé rappelle dans ses consignes de prudence l’importance de s’hydrater pendant ces épisodes de fortes chaleurs, en buvant régulièrement sans attendre d’avoir soif, de l’eau essentiellement, jamais d’alcool, en évitant sodas et autres boissons sucrées ainsi que les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques).

C’est aussi le moment de sortir ventilateurs et brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel.
A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec, souligne le ministère. Ne pas hésiter non plus à multiplier les douches fraîches (mais pas froides). Si l’habitation ne peut pas être rafraîchie, prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance. Enfin, avec ces températures très élevées, la fatigue augmente.

Il est donc recommander d'éviter de sortir aux heures de plein cagnard et d'oublier les activités physiques intenses au profit de la sieste, quand c'est possible.
 
La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Elle est activée dès le premier épisode de chaleur.
 

 
par Rédaction de France Info

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Un numéro de téléphone pour aider les plus vulnérables à supporter la canicule   Mar 30 Juin 2015, 09:10

METEO La plateforme d'informations a été activée ce lundi...

Un numéro de téléphone pour aider les plus vulnérables à supporter la canicule
 
http://www.20minutes.fr/







Téléphone à cadran. Photo d'illustration. - APESTEGUY/SIPA
W.M.
 
 
 
Une plateforme téléphonique d’informations a été activée ce lundi à destination des citoyens en quête de bons conseils pour supporter les fortes chaleurs qui s’annoncent.
Le 0.800.06.66.66. fonctionne tous les jours, de 9h à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Ce numéro permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.

« Ne pas boire d’alcool »


Un répondeur automatique livre quelques conseils comme « boire beaucoup d’eau », « ne pas faire d’activité sportive », « ne pas boire d’alcool », « fermer les volets ». Il est possible aussi de parler à un conseiller. Ce numéro s’adresse surtout aux populations à risque : les personnes âgées, très jeunes, les femmes enceintes et personnes malades.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Météo : 3 questions brûlantes sur le plan canicule   Mar 30 Juin 2015, 09:12

Météo : 3 questions brûlantes sur le plan canicule



Par L' Obs

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/

 

 

Météo France appelle à la vigilance à partir de 14h ce mardi sur une vingtaine de départements. Mais qu'est-ce que le plan canicule ?

 

 

 

 
 
Météo-France a annoncé une vague de chaleur inédite en France depuis 2006. (THOMAS OLIVA/AFP)







La chaleur et la durée sont les deux éléments constitutifs de la canicule, un terme employé dès que des températures très élevées persistent pendant au moins trois jours consécutifs, de jour comme de nuit.

Mais comment fonctionne le plan canicule ? Depuis quand est-il en place ? Et à quoi correspondent ses différents niveaux ? Trois questions d’une brûlante actualité, au moment où la France s’apprête à traverser une vague de chaleur inédite depuis 2006, selon Météo-France.
 

Comment (et quand) est né le plan canicule?


 
Début août 2003, la France connaît sa plus importante canicule depuis 1974 : une grande partie de l’hexagone est touchée par des températures supérieures à 35, voire à 40 degrés. Dès le 6 août, Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France, tente d’alerter le ministère de la Santé de la surmortalité provoquée par la canicule. Au total, plus de 15.000 personnes - essentiellement âgées - décèdent entre le 1er et le 20 août, bien que les chiffres soient largement sous-estimés à ce moment-là.
Le manque de réactivité du gouvernement est pointé du doigt : Jean-François Mattei, ministre de la Santé de l’époque, est sous le feu des critiques. On lui reproche notamment de ne pas avoir réalisé la gravité de la situation et de ne pas avoir réagi en conséquence. Philippe Douste-Blazy le remplace et dévoile, en mai 2004, le "plan canicule", un dispositif inédit qui permet de répondre au traumatisme sanitaire.
 

A quel moment le plan canicule est-il enclenché ?


 
Depuis 2004, le niveau 1 du plan canicule est systématiquement activé du 1er juin jusqu’au 31 août : c’est la "veille préventive", assurée par Météo-France et par l’Institut de veille sanitaire (InVS), qui consiste à anticiper une éventuelle canicule, et à s’assurer que le pays aura les capacités d’y faire face. Concrètement, ce premier niveau (vigilance verte) permet de vérifier la fonctionnalité des dispositifs et  d’appeler un numéro vert d’information préventive, "Canicule info service" (0 800 06 66 66).
Les trois niveaux supérieurs du plan canicule sont déclenchés si nécessaire.
 

Quelles sont les mesures prévues par les niveaux 2 à 3 ?



 
Le niveau 2, "avertissement chaleur", correspond à la carte de vigilance orange de Météo-France : 26 départements seront placés sous ce dispositif dès mardi 30 juin à 14 heures.










Prévisions Météo France du mardi 30 juin à 6h15

 
 
Ce deuxième niveau est activé département par département, par les préfets concernés, et annonce un probable passage en vigilance orange dans les jours qui suivent. Au programme : un niveau d’information "renforcé"pour permettre aux différents services de l'Etat d’accentuer leurs actions de communication ciblées.
 
Le niveau 2 s’accompagne par ailleurs du rappel de mesures de bon sens : passer au moins 3 heures par jour dans un endroit frais, boire fréquemment et abondamment même sans soif…
 
"L’alerte canicule" à proprement parler relève quant à elle du niveau 3, déclenché par les préfets de département après concertation avec les Agences régionales de santé (ARS).
Outre un état d’alerte national, qui peut passer par les médias (notamment grâce à des spots radio), ce niveau prévoit des mesures de protection pour les personnes à risque, obligatoirement recensées depuis 2004 par la mairie. Les associations ou services publics les appellent pour s’assurer que tout va bien et faire intervenir les pompiers ou des personnes référencées en cas de non-réponse. Des visites à domicile peuvent également être organisées.
Ce niveau prévoit par ailleurs l’accueil des  personnes à risque dans des lieux rafraîchis (bâtiments publics, supermarchés…) ainsi que des mesures pour assurer la protection, le rafraichissement et l’hydratation des nourrissons et jeunes enfants.
 

Niveau 4 : "mobilisation maximale"


 
Enfin, le quatrième et dernier niveau ("mobilisation maximale") est l’équivalent de la vigilance rouge canicule chez Météo-France. L’Institut de veille sanitaire précise qu'il est "déclenché par le Premier ministre sur recommandation des ministres de la Santé et de l’Intérieur", en cas de canicule"exceptionnelle, très intense et durable".

Celle-ci doit s'accompagner de multiples effets collatéraux : "sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, panne d’électricité, feux de forêts, nécessité d’aménagement du temps de travail ou d’arrêt de certaines activités…"


Des conditions très rares, qui peuvent cependant nécessiter l’adoption de mesures exceptionnelles, comme la réquisition des transports (avions, trains, autocars), des médias et de l’armée.

Alexis Orsini

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Mer 01 Juil 2015, 17:07


_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Fabriquez votre climatiseur    Jeu 02 Juil 2015, 11:54

Fabriquez votre climatiseur

 

MALIN
 — 
Trop chaud en ces temps de canicule? Voici comment réaliser un climatiseur avec un minimum de matériel. C'est facile et efficace.


 


La canicule sévit et vous n'en pouvez plus.

Vous avez trop chaud mais ne pouvez pas tempérer votre appartement ou votre lieu de travail?











_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Comment reconnaître un coup de chaleur ?   Jeu 02 Juil 2015, 23:07

CANICULE L’hyperthermie peut causer des dommages neurologiques et dans les cas extrêmes conduire au décès… 

 
http://www.20minutes.fr/sante/



Comment reconnaître un coup de chaleur ?


 

 
 
Une femme boit alors que la chaleur est caniculaire à Nantes le 30 juin 2015. Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/ – SIPA
 
Delphine Bancaud
 
 
 
La canicule devrait durer encore plusieurs jours et avec elle, le risque de souffrir d’un coup de chaleur. 20 minutes fait le point sur ce désagrément qui peut devenir dangereux dans certains cas.

Quels en sont les symptômes ?


« Le coup de chaleur ou hyperthermie se caractérise par une sensation de malaise et de fatigue générale.

 Les symptômes varient selon les patients. Il peut s’agir de maux de tête, d’étourdissements, de vertiges, de crampes, de nausées… », explique le Dr François Bourdillon, Directeur général de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). De son côté, l’urgentiste Patrick Pelloux a expliqué à BFMTV que la couleur des urines pouvait être un signe avant coureur : « en cas de déshydratation, la filtration rénale se compresse et les urines deviennent foncées ». Il a renchéri sur Twitter :


Citation :
c est bien le début d une canicule. Ne faites pas de sport. Si vous buvez bien vous pissez claire ! Attention aux ouvriers en plein air.
— Patrick Pelloux (@PatrickPelloux) July 1, 2015
 

Quelles sont les personnes les plus susceptibles d’en souffrir ?



« Les nouveaux nés sont particulièrement vulnérables car ils se déshydratent très vite, ainsi que les personnes âgées, car elles ne perçoivent pas toujours bien la chaleur », explique le médecin. « Les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires, les diabétiques et les patients prenant des anti-inflammatoires doivent aussi se montrer particulièrement vigilants », ajoute-t-il. Autres personnes à risque selon lui : « les travailleurs du bâtiment, les salariés des pressings, les boulangers, les cuisiniers ou ceux qui circulent toute la journée dans des voitures non climatisées car ils sont tous exposés durablement à la chaleur ».

Episode de canicule : Les quatre conseils pour supporter la chaleur

Comment réagir ?


« Si la personne qui souffre d’hyperthermie n’a pas de fièvre, elle doit se réhydrater rapidement en buvant de l’eau minérale, car l’on perd beaucoup de sels minéraux lors des épisodes de chaleur. Il faut aussi se mouiller la peau et fermer ses volets si l’on est chez soi », conseille François Bourdillon.
Les hôpitaux sont-ils parés pour faire face à la canicule ?

Dans quel cas faut-il consulter ?


« Il faut s’inquiéter lorsque l’on a plus de 38° de fièvre car la déshydratation peut aller très vite et entraîner des séquelles neurologiques, voir le décès en quelques heures », indique le médecin. Plutôt que d’avoir le réflexe de courir aux urgences, mieux vaut solliciter son médecin traitant en le faisant venir à son domicile ou d’appeler le 15. En attendant les secours, la personne doit être placée à l’ombre. Il faut aussi lui mouiller la peau et si possible lui placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras.
Pour plus d’informations ; vous pouvez appeler le numéro vert canicule infos : 0800 06 66 66

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Canicule : comment trouver le sommeil ?   Sam 04 Juil 2015, 15:48

Canicule : comment trouver le sommeil ?





Par L' Obs
 
 
Réussir à s’endormir malgré la chaleur, une affaire de préparation. Petit récapitulatif des techniques et astuces qui vous aideront à trouver le sommeil.
 
 

 
 
Difficile de trouver le sommeil quand la température dépasse les 25°C en pleine nuit. (RACHEL DEL GROSSO/FLICKR)







Depuis quelques jours, vous avez du mal à trouver le sommeil. Les draps collent et votre oreiller est plus chaud qu’une bouillotte. Pour éviter ces désagréments, vous avez même développé des stratégies plus ou moins convaincantes : en nage devant votre télévision, vous veillez jusqu’à 3 heures du matin,  et espérez le moment où, accablé par la fatigue, vous vous écroulerez dans votre lit. Ou bien, pensant vous jouer des 26°C de votre chambre à coucher, vous braquez votre ventilateur en plein sur votre visage pour vous réveiller le lendemain matin les yeux collants et le nez bouché…
 
 
Tout n’est pas pour autant perdu. Quelques conseils simples peuvent vous éviter de transformer vos nuits en cauchemar interminable et transpirant.
 


Eviter de manger gras et boire de... l'eau


 
En période de fortes chaleurs,  la junk food est à oublier. Une alimentation trop grasse ou en trop grande quantité a pour conséquence de faire travailler davantage votre système digestif et donc votre organisme tout entier. Les légumes, les fruits et la viande blanche sont donc conseillés. 
Pour accompagner votre repas, de l’eau et encore de l’eau. S’hydrater correctement est fondamental, environ 2 litres d'eau par jour. Les sodas et les jus de fruits trop sucrés sont en revanche à éviter. Détail important : consommer de l’alcool ne vous aidera pas à vous endormir et fractionnera votre sommeil, déjà fragile. "Pour s’endormir, le cerveau a besoin de perdre un degré tout en étant correctement hydraté. L’abus d’alcool va avoir une conséquence inverse en provoquant une déshydratation nocturne", explique Damien Leger, professeur au centre du sommeil de l’Hôtel Dieu.
 

2 Prendre une douche


 
De préférence tiède ou froide. Là encore, le but est de favoriser le refroidissement de l’organisme pour le préparer à rentrer en phase de sommeil. Pour augmenter encore l’hydratation et la sensation de fraîcheur, pas besoin de se sécher complétement. Eviter quand même la douche glacée ou écossaise qui ne fera qu’accélérer votre rythme cardiaque. Pour faciliter votre endormissement, n’hésitez pas à arroser abondamment vos jambes et votre nuque.
 

3 Bien choisir sa tenue de nuit


 
Le débat revient à chaque épisode caniculaire : faut-il dormir nu ou garder des vêtements malgré la chaleur ? En réalité, de nombreux spécialistes déconseillent  la tenue d’Adam. Principale raison invoquée : sans aucune protection, le corps est très sensible aux changements de températures et le sommeil peut être perturbé.
Les vêtements en coton léger sont les plus indiqués car ils permettent d’absorber la transpiration et évitent ainsi de tomber malade après avoir transpiré si la température redescend pendant la nuit. Côté literie, ne garder que l’essentiel : "Le mieux est de dormir directement sur  le drap du matelas, sans couettes, ni couvertures", comme le rappelle Damien Leger.
 

Préparer la chambre


 
La clé de votre succès réside dans une bonne préparation de votre chambre à coucher. Pour préserver au maximum la fraîcheur, pensez à protéger la pièce de la chaleur pendant la journée en fermant les volets ou les rideaux.
Pendant la soirée,  quand la chaleur tombe un peu, n’oubliez pas d’aérer la pièce naturellement en créant un courant d’air. Le mieux est de placer un drap humide devant une fenêtre ouverte : en s’évaporant, l’eau contenue dans le drap apportera de la fraîcheur. Vous pouvez également disposer des bouteilles d’eau glacée dans votre chambre et poser votre matelas à même le sol pour vous isoler un peu de la chaleur.
 

Mettre votre oreiller au frigo


 
C’est l’astuce de grand-mère qui va peut-être sauver votre nuit. Attention quand même à ne pas coupler cette technique avec un ventilateur trop proche du visage et des cheveux mouillés. Le combo des trois risquerait de vous rendre malade. Conseil en passant : n’oubliez pas de nettoyer votre frigo auparavant…
 

6 Se déconnecter (un peu)


 
Le phénomène est connu depuis longtemps : la stimulation du cerveau par de trop grandes sources de lumière bloque la production de mélatonine, appelée aussi hormone du sommeil. En clair, regarder sa tablette au lit ou passer des heures sur votre téléphone en espérant trouver le sommeil est tout sauf la bonne solution. Pensez aussi à éteindre vos appareils au moment de vous coucher, ce sont des sources de chaleur supplémentaires.
 

7 Etre bricoleur


 

 
Le climatiseur fait maison est arrivé. Bonne nouvelle, pas besoin d'être Mac Gyver pour mettre au point cette merveille : disposez simplement une bouteille d’eau glacée devant un ventilateur pour bénéficier pendant quelques heures de l’air frais dégagé par l’hélice. Pour que le plaisir dure, n’oubliez pas de placer une deuxième bouteille dans votre frigo afin d'assurer un changement en cas de coup de chaud de votre première bouteille. 
Pour ceux pour qui ces astuces et techniques ne fonctionnent pas, il va falloir s'armer de patience : le mercure ne devrait pas descendre sous les 20°C durant les nuits à venir. Le pic sera atteint dans la nuit de vendredi à samedi avec 26°C à Paris.

Courage.


Lucas Burel

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Rafraîchir de l’eau sans réfrigérateur   Dim 05 Juil 2015, 10:09

Rafraîchir de l’eau sans réfrigérateur


 


Quand le soleil est présent, il n’est pas toujours facile d’avoir de l’eau fraîche lors des sorties. Découvrez vite cette vieille astuce de grand-mère pour rafraichir de l’eau sans réfrigérateur.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Cette mère laisse son garçon seul dans la voiture, et malheureusement elle va vite le regretter…   Dim 05 Juil 2015, 22:25

Cette mère laisse son garçon seul dans la voiture, et malheureusement elle va vite le regretter…
 
 
Il ne faut pas très longtemps pour que l’habitacle d’une voiture laissée en plein soleil se réchauffe considérablement, et ce même s’il ne fait pas très chaud dehors. Ce court-métrage illustre cette situation bien trop commune.
“Je vais seulement acheter quelques bricoles”, pensait-elle. “Cela ne me prendra pas plus de quelques instants.”
Jamais n’aura-t-elle prié aussi intensément pour avoir eu raison. Car cinq minutes se transforment facilement en un quart d’heure, et l’on pense toujours à “encore une dernière chose” avant de passer à la caisse. Partagez cette vidéo sur Facebook avec vos amis, afin de leur rappeler qu’il est toujours préférable de devoir gérer un enfant turbulent dans un supermarché, plutôt qu’un enfant inconscient souffrant d’un coup de chaleur.
 
 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Alpes-de-Haute-Provence : le plan canicule maintenu au niveau 2   Lun 06 Juil 2015, 22:32

Alpes-de-Haute-Provence : le plan canicule maintenu au niveau 2



http://www.hauteprovenceinfo.com/














L'alerte canicule, déclenchée vendredi dernier, reste en vigueur jusqu'au mardi 7 juillet.




Vendredi 3 juillet, le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence a mis en place le dispositif de réponse à l’appel de vigilance jaune canicule lancé par Météo-France. Il reste en vigueur jusqu'au mardi 7 juillet. Les personnes les plus fragiles sont notamment incitées à se signaler en mairie et à suivre un certain nombre de recommandations. "Les effets sanitaires d’une vague de forte chaleur peuvent être très graves. En effet, l’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications par dépassement des capacités de régulation thermique du corps humain.


 Les périodes de fortes chaleurs sont alors propices aux pathologies liées à la chaleur, à l’aggravation de pathologies préexistantes ou à l’hyperthermie, surtout chez les personnes particulièrement exposées à la chaleur" précise la Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence.



Pour toutes questions, une plate-forme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 (appel gratuit) donne des conseils et des recommandations et traite les demandes d’informations générales. Vous pouvez également vous rapprocher de votre mairie et suivre l’évolution de la situation sur les sites :



Les services de l’Etat : www.alpes-de-haute-provence.gouv.fr


Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (secteur santé) : www.sante.gouv.fr dossier «canicule et fortes chaleurs»



Météo-France : www.meteofrance.com



L’institut national de prévention et de l’éducation pour la santé : www.inpes.sante.fr


L’institut de santé sanitaire : www.invs.santé.fr

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: A vos ventilateurs : la chaleur revient avant la fin de semaine   Mer 15 Juil 2015, 09:38

A vos ventilateurs : la chaleur revient avant la fin de semaine


Par L' Obs
 


Un nouvel épisode de fortes chaleurs concernera de nombreuses régions en France.

 
 
La température franchira à nouveau 35°C à Paris, avec des pointes à 39°C en Auvergne. (MIGUEL MEDINA/AFP)


 

Après dix jours de répit, la canicule repointe le bout de son nez. Météo France a annoncé ce lundi 13 juillet l'arrivée d'un nouvel épisode de fortes chaleurs à partir du milieu de la semaine sur plusieurs régions. Dès mercredi, les températures maximales atteindront 35 degrés dans le Sud-Ouest et le Midi méditerranéen, mais aussi dans le Centre-Est, indiquent les prévisionnistes.
"Sur le Sud-Ouest, le Midi-Méditerranéen et dans une moindre mesure le Centre-Est, les températures maximales afficheront souvent 36 degrés", indique le dernier bulletin de Météo France.
Jeudi, la chaleur s'accentuera encore un peu plus et gagnera le Nord et le Nord-Est.
 
 

Jeudi 16 juillet :

 


Météo France estime que le mercure pourrait atteindre 38 à 39 degrés en Auvergne, dans le Rhône, en Bourgogne et dans le Centre.
36 degrés sont attendus dans la capitale, indique par ailleurs Météo France, qui prévient : "les températures nocturnes auront alors du mal à s'abaisser sous les 20 degrés dans les villes les plus chaudes".
 

Vendredi 17 juillet :

 

 
Vendredi 17, ce niveau de chaleur élevé se décalera sur le flanc est du pays, gagnant la Lorraine, l'Alsace, la Franche-Comté et une
partie du Dauphiné.

 
Samedi 18 et Dimanche 19, les températures devraient afficher une baisse sensible sur la plupart des régions, mettant ainsi un terme à cet épisode temporaire de fortes chaleurs. Météo France, qui dit suivre le phénomène "avec attention", estime néanmoins qu'il s'annonce nettement moins durable que celui de début juillet.
 
 
T.V.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Jeu 16 Juil 2015, 20:16





_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: 41 départements concernés : la sècheresse menace le pays   Sam 18 Juil 2015, 13:16

METEO

http://www.ledauphine.com/


 41 départements concernés : la sècheresse menace le pays




 

 

 

La sècheresse inquiète notamment les agriculteurs mais elle est encore sans aucune mesure avec celle de 1976. La dureté des sols frôle parfois des records pour une mi-juillet mais les nappes sont bien remplies.



La sècheresse s’étend en France et l’inquiétude grandit chez les agriculteurs. Hier, 41 départements étaient déjà concernés par un ou plusieurs arrêtés préfectoraux imposant des restrictions à l’usage de l’eau et 13 départements étaient en situation de vigilance sècheresse. En une semaine, 11 nouveaux départements ont pris des mesures plus contraignantes que la simple incitation à faire des économies d’eau. Dans les zones où la crise est la plus aiguë, tous les prélèvements d’eau sont interdits, même pour les agriculteurs. Dans d’autres secteurs en « alerte renforcée », l’agriculture doit réduire l’utilisation d’eau de 25 % ou de 50 % selon les cas. L’arrosage des parcs et jardins n’est possible que sur des tranches horaires très limitées et le remplissage n’est autorisé que pour les nouvelles piscines.


« La canicule accélère le phénomène »



 

« Après un mois de mai et un début juillet peu pluvieux, les sols superficiels sont extrêmement secs dans une grande partie de la France et les températures caniculaires accélèrent ce phénomène » observe Michel Schneider, ingénieur climatologue à Météo France. « Dans certaines régions, comme le Limousin, l’Auvergne ou le département de la Loire, on n’est pas loin d’une sècheresse record pour une mi-juillet », ajoute-t-il. En Ardèche, une sècheresse aussi intense n’a pas été observée depuis 1952. Il n’a pas plu depuis un mois.


« Les nappes souterraines ne posent pas de problème »



 

La sècheresse actuelle n’a cependant rien à voir avec celle de 1976. « Les nappes souterraines ont un niveau suffisant et ne posent pas de problème actuellement. La recharge hivernale a été moyenne, mais elle a fait suite à deux périodes de recharge plutôt bonnes en 2013 et en 2014 », note Michel Schneider. « C’était différent en 1976 car le bas niveau des nappes s’ajoutait à la sécheresse des sols », ajoute-t-il. Le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) fait un constat identique, indiquant que le niveau des nappes au 1er juillet dernier affiche en grande majorité « des valeurs égales ou supérieures à la normale grâce à une recharge hivernale favorable ».


Les débits des cours d’eau en chute libre



 

La situation des cours d’eau semble un peu plus alarmante.


Le bulletin national de situation hydrologique édité par l’Onema (Office national de l’eau et des milieux aquatiques) le 10 juillet dernier observe en effet que « les débits des cours d’eau chutent très vite ».


Ainsi, 26 % des stations hydrométriques sur les cours d’eau montrent des débits inférieurs à la valeur observée une fois tous les cinq ans en moyenne.


Pour les spécialistes de la météorologie, la sècheresse actuelle n’a rien d’irréversible. « Les choses peuvent évoluer rapidement en fonction des conditions météo. Il suffit de quelques passages orageux et pluvieux pour humidifier les sols », commente Michel Schneider.


Les précipitations attendues ce week-end ne seront pas suffisantes, d’autant qu’elles seront suivies d’un retour d’un temps sec et chaud la semaine prochaine.


Les prévisions à plus long terme annoncent des températures plus élevées que la moyenne de juillet à septembre et « peut-être » des pluies plus faibles que la moyenne dans le Nord-Europe.


 
Par Luc CHAILLOT 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Ven 24 Juil 2015, 14:25


_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Sècheresse: Restrictions d'eau dans 60 départements   Dim 26 Juil 2015, 22:28

METEO La sècheresse augmente les risques d’incendie et pourrait avoir des répercussions sur la situation des éleveurs…



Sècheresse: Restrictions d'eau dans 60 départements
 
http://www.20minutes.fr/








 
A Roppenheim, dans l'est de la France, ce champ de maïs est impacté par la sécheresse qui sévit depuis plusieurs semaines. - P.HERTZOG / AFP
 
A.B. avec AFP
 
 
Soixante départements étaient soumis vendredi à des restrictions d’eau en raison de la sècheresse et des fortes chaleurs survenues ces dernières semaines, particulièrement dans le centre, l’ouest et le sud-ouest de la France, selon un décompte réalisé par le ministère de l’Écologie.


Tout prélèvement d’eau interdit


Tous les départements des régions Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, Centre, Bourgogne, Auvergne et la quasi-totalité de Rhône-Alpes (sauf l’Ain) sont soumis à ces restrictions, qui touchent de nombreux bassins-versants (eaux de surface mais pas les nappes phréatiques) avec des degrés de sévérité très variables selon les situations.
Les seuils entraînant les mesures de restriction sont en effet définis au niveau local par les préfets, pour une durée limitée et un périmètre déterminé. Quatre niveaux ont été définis : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise. Au total, la carte réalisée par le ministère de l’Écologie recensait vendredi 28 départements avec des bassins-versants placés en situation de « crise » et 11 en « alerte renforcée ».
En Rhône-Alpes par exemple, l’Ardèche est particulièrement touchée, où plusieurs bassins-versants du nord du département ont été placés en situation de « crise » par la préfecture. Celle-ci interdit tout prélèvement d’eau aux professionnels (notamment de l’agriculture) et aux particuliers, hormis pour les priorités (sous conditions, par exemple dans les serres agricoles et pour l’abreuvage des animaux).

Les régions du nord pas épargnées


Dans la région Aquitaine, la Gironde, la Dordogne et le Lot-et-Garonne sont également très affectés par la sècheresse, de même que le Lot et le Tarn-et-Garonne voisins en Midi-Pyrénées. La sècheresse touche aussi des régions situées plus au nord, comme la Charente, la Vienne, les Deux-Sèvres ou la Loire-Atlantique, la Vendée et le Maine-et-Loire, où de nombreux bassins-versants sont également en « crise ».
Si le phénomène épargne pour l’instant les départements les plus septentrionaux, il parvient jusqu’en région parisienne, où des restrictions d’eau « de crise » ont été prises dans le Loiret, la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne.
La sècheresse augmente les risques d’incendie, qui se sont multipliés au cours des derniers jours en Rhône-Alpes, Bourgogne et Aquitaine. Le département des Landes, très boisé, est classé au niveau 2 (sur 3) concernant les risques d’incendies de forêt.
La sècheresse risque en outre d’avoir des répercussions sur la situation des éleveurs, déjà en difficulté. Ceux-ci redoutent la pénurie de fourrage et par conséquent la hausse de leurs charges.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Le spectre de la grande sècheresse de 1976 plane sur l'été 2015   Lun 27 Juil 2015, 22:06

Le spectre de la grande sècheresse de 1976 plane sur l'été 2015


http://www.franceinter.fr/








Illustration sècheresse © MaxPPP - 2015 / Jean-Baptiste Quentin



Soixante départements font l’objet de restrictions d’eau. Depuis le début du mois de juillet, la situation ne fait que s’aggraver. Les agriculteurs, déjà en pleine crise, sont inquiets.

 
Absence de pluies cumulée à des températures élevées : les sols ont rarement été aussi secs sur une grande partie de la France. Dans certains champs, la terre est tellement dure que les agriculteurs n’arrivent même plus à la travailler. Cultures à la peine, fourrages grillés : de quoi rappeler les grandes sécheresses de 1976 et 2003. Du Limousin jusqu’en Alsace, les indices d'humidité des sols - qui évaluent l'humidité jusqu'à moins deux mètres sous terre - ont atteint leur plus bas niveau pour cette période, depuis le début des mesures en 1959.




Carte sècheresse juillet 2015 © Radio France - 2015 / idé



 
  Des agriculteurs désemparés
Les producteurs de pommes du Limousin ont des sueurs froides. Ils ne sont que la moitié à disposer d'un système d'irrigation et ce sont surtout les jeunes vergers qui souffrent du manque de pluie. Difficile pour le moment d'évaluer les pertes mais ce qui est certain, c'est qu'il y en aura.

Laurent Rougerie, le président  du syndicat de défense de l'AOP pomme du Limousin (au micro de François Ravanne de France Bleu Limousin)
 
 

 


 
Une rescapée : la viticulture



En revanche, la vigne semble bien s'en porter. Selon le ministère de l'Agriculture, la récolte devrait grimper à 46,6 millions d'hectolitres (-1% par rapport à l'an dernier), avec de belles grappes. À condition bien sûr qu'il ne pleuve pas immodérément d'ici aux vendanges qui ne manqueront pas d'être avancées, en Midi-Pyrénées (peut-être 3 semaines d'avance), dans le Bordelais ou la Champagne. Dans les vignes, sécheresse et chaleur semblent en plus avoir endigué les attaques d'oïdium et de mildiou. Et puis, avec des nuances d'une région à l'autre, 2003 est resté un bon millésime pour la plupart des vignobles.

 
1976 devrait garder son titre de record


La grande sècheresse de 1976 avait commencé en juin, plus sur le nord de la France, et elle avait eu des impacts de longue durée. En 2015, les nappes phréatiques comme les rivières ont eu une recharge hivernale satisfaisante et sont bien alimentées, explique Météo France. Des rivières seront donc sans doute touchées mais pas exceptionnellement puisque la situation était encore favorable au 1er juillet.






Sècheresse 1976 bretagne © MaxPPP - 2015 / BEP/OUEST FRANCE



 
Peut-être bientôt une solution pour armer les agriculteurs


L’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) cherche un moyen de faire face au réchauffement climatique. Près de son site de Crouël, à côté de Clermont-Ferrand, elle a installé de grandes structures métalliques surplombant des champs de culture. Il s'agit de Phéno3C, des plateformes utilisées pour effectuer des tests "grandeur nature". Grâce à elles, les chercheurs vont tester pendant huit ans différentes cultures en leur imposant des facteurs clés du changement climatique. Sécheresse, concentration de CO2 importante, etc. Ces tests détermineront quelles espèces résistent le mieux et comprendre pourquoi elles résistent mieux.


Les explications de Jean-Baptiste Coulon, président de l'INRA Auvergne-Rhone
Alpes (au micro d'Olivier Vidal de France Bleu Pays d'Auvergne)

 

 
 
Par Delphine Evenou, France Inter avec AFP

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Var : les trois incendies maîtrisés   Lun 27 Juil 2015, 22:35

Var : les trois incendies maîtrisés
 

Quelque 10 000 personnes ont été évacuées lundi de trois campings à Fréjus dans le Var, après des départs de feu attisés par un vent violent.

 
AFP

 Le Point.fr
 


En tout, trois incendies, attisés par un vent violent, ont éclaté dans le Var depuis la mi-journée.AFP PHOTO/NA©STR
 


Quelques heures à peine après une visite dans le Var de François Hollande sur le thème de la lutte contre les feux de forêt, quelque 10 000 personnes ont été évacuées lundi de trois campings à Fréjus après des départs de feu, qui n'ont fait aucun blessé, a annoncé la préfecture.
A 18 h 30, selon la préfecture, trois feux qui s'étaient déclarés dans le département depuis la mi-journée étaient fixés : leur progression avait été stoppée par les pompiers à Fréjus, Bauduen et La Cadière d'Azur, à l'extrémité sud-ouest du département. Aucun blessé n'est à déplorer. Les trois campings de Fréjus évacués devaient quant à eux rouvrir à 20 h 30, selon Richard Sert, le premier adjoint au maire FN de Fréjus David Rachline.

19 hectares brûlés

La ville, qui avait ouvert trois gymnases qui accueillaient plus d'un millier de vacanciers évacués en fin de journée, devrait en laisser un ouvert au cours de la nuit pour ceux qui en auraient besoin, a-t-il précisé. Selon la préfecture du département, 40 mobile-homes ont été touchés par les flammes dans ces campings.
"Plusieurs départs de feu se sont déclarés dans le Var depuis la mi-journée sur les communes de Fréjus et Bauduen", avait auparavant déclaré Kévin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet du Var dans un communiqué. "Trois campings sont en cours d'évacuation sur la commune de Fréjus, de manière préventive: le Holiday Green, où se trouvent 3 000 personnes, le Pin de la Lègue (5 500 personnes) et la Pierre Verte, où se trouvent 1 500 personnes", avait-il précisé vers 17 heures.
"A Fréjus où le feu s'est déclaré vers 13 h 45, 19 hectares ont été brûlés. Ce feu mobilise 300 sapeurs-pompiers et 90 engins", a précisé la préfecture dans un bilan actualisé. Quatre Canadair sont intervenus au début du sinistre. Sur l'autoroute A8, l'échangeur 38 (Fréjus-Ouest) avait été préventivement fermé, et la RD4 fermée entre Fréjus et Bagnols.

"Lutter contre la bêtise"

A Bauduen, à 80 km au nord-ouest, dans le Parc naturel régional du Verdon, le feu, qui s'est déclaré vers 15 h 15, avait parcouru deux hectares et mobilisé 80 pompiers. Quatre Canadair et deux hélicoptères y ont aussi été déployés. Enfin, à la Cadière d'Azur, à la frontière sud-ouest du Var, où un feu s'est déclaré vers 17 h 45, environ 1,7 hectare a été parcouru par les flammes et l'incendie mobilisait en fin de journée 100 sapeurs-pompiers et deux hélicoptères bombardiers d'eau. La RD 559 entre Saint-Cyr-sur-Mer et Bandol était fermée.
En visite le matin même à Bormes-les-Mimosas, toujours dans le Var, département où sept personnes, dont quatre pompiers, avaient péri dans des incendies lors de l'été 2003, le président François Hollande avait justement assisté à un exercice de lutte contre les feux de forêt.

"Vigilants partout en France"

"Pour la Gironde, nous avons renforcé encore les moyens, envoyé de nouvelles équipes, parce que c'est un très gros travail que font les pompiers qui doivent être renouvelés, appuyés", a-t-il déclaré, évoquant l'incendie de forêt qui affecte la Gironde depuis plusieurs jours.
"Mais c'est vrai qu'il y a des conditions météo particulièrement favorables hélas à la reprise, avec du vent et la sécheresse. On a les yeux tournés vers la Gironde, mais nous devons aussi être vigilants partout en France!", avait ajouté le président de la République, avant le début des incendies dans le Var.
"Comme le disait De Gaulle, lutter contre la bêtise, vaste programme... C'est celui néanmoins que nous devons mettre en oeuvre, car - et les personnes chargées de savoir comment partent les feux nous l'ont confirmé - c'est l'inadvertance, la négligence, la bêtise qui expliquent le plus souvent les départs de feu. Alors nous devons aussi lancer des appels, des appels simplement à des comportements de bon sens", avait souligné M. Hollande.



_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Etat de catastrophe naturelle reconnu pour Manosque et Peyroules   Mar 28 Juil 2015, 18:14

Etat de catastrophe naturelle reconnu pour Manosque et Peyroules



 
http://www.hauteprovenceinfo.com/
 

L'arrêté interministériel paru au Journal Officiel le 26 juillet fait suite à des mouvements de terrain constatés au printemps 2014.


Par arrêté interministériel en date du 23 juillet 2015, paru au journal officiel du 26 juillet 2015, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes de Manosque et de Peyroules (Alpes-de-Haute-Provence), suite à des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er avril 2014 au 30 juin 2014. Les sinistrés disposent d'un délai de 10 jours à compter du 26 juillet 2015, soit jusqu'au 4 août 2015 inclus, pendant lequel ils peuvent déposer auprès de leurs compagnies d'assurances un état estimatif de leurs pertes afin de bénéficier du régime d'indemnisation prévu par la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982 modifiée.
Source : Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Feux de forêt: Cinq règles de base pour lutter contre la «bêtise»   Mar 28 Juil 2015, 20:39

BON SENS L’ONF est chargé à longueur d’année de surveiller la forêt…
Feux de forêt: Cinq règles de base pour lutter contre la «bêtise»


http://www.20minutes.fr/societe/




 
Incendie de forêt le 24 juillet 2015 à Saint-Jean d'Illac à une vingtaine de km de Bordeaux - MEHDI FEDOUACH AFP

W.M.
 
 
Six cents hectares déjà partis en fumée depuis vendredi dans le Sud-Ouest. Le président de la République a appelé ce lundi dans le Var à « être vigilant partout en France » et a lancé un « appel à des comportements de bon sens […] parce que c’est l’inadvertance, la négligence, la bêtise qui explique le plus souvent les départs de feu ».


Quelques conseils de base…

Gironde : Prévenir les feux de forêt alors que plus de 350 hectares ont déjà brûlé en 2015








  • Respecter les arrêtés préfectoraux


Chaque année, les préfectures dressent les zones interdites à la circulation. « Il faut les respecter et ne pas circuler dans les massifs forestiers qui tombent sous le coup d’un arrêté », souligne-t-on à l’Office national des forêts (ONF). Les zones accessibles sont disponibles sur les sites internet des préfectures.


  • Ne pas fumer


« Un mégot jeté en bord de voie peut enflammer rapidement les herbes sèches, les arbustes et la forêt toute proche », poursuit l’ONF. Ce conseil s’applique aux randonneurs mais aussi (surtout) aux automobilistes tentés de lancer par la fenêtre leur mégot de cigarette.


  • Pas de barbecue


Les barbecues sont interdits par exemple dans le Languedoc-Roussillon et la région PACA pendant la saison d’été. « Sauf évidemment s’ils sont collés à la maison et réglementaires », précise-t-on à l’ONF.


  • Débroussailler tout au long de l’année


Pour éviter la propagation des incendies de forêts, il est recommandé de débroussailler au mieux et régulièrement les parcelles. L’ONF prend des mesures spécifiques de sylviculture, d’équipements et de réalisation de travaux de protection des massifs exposés aux risques : pistes citernes, débroussaillements… Mais attention, brûler des végétaux dans son jardin en pleine saison est risqué. « Car un feu mal éteint peut couver très longtemps », appuie le spécialiste des forêts.


  • Oubliez les feux d’artifice


Ils sont « des causes fréquentes d’incendie », rappelle l’ONF. Les pétards, les fusées des feux d’artifice ainsi que les jeux avec des allumettes sont vivement déconseillés l’été dans les régions sèches boisées.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Feu au-dessus de St Vallier de Thiey   Mer 29 Juil 2015, 20:39

Départ de feu en propagation libre à St vallier de Thiey au col du Ferrier (06).



Sur place 4 GIFF, 2 HBE, 4 PELICAN et 1 FPTLHR


16h50 : Demande en nombre des renforts terrestres. Pour information, la D5 est coupée à la circulation.


17h15: Evacuation par les gendarmes du château de la Malle. Tête de front et tête de flanc, droit évolution libre superficie brûlée environ 5 a 6 ha demande de groupe alimentation car point d'eau manquant.


17h16: les 4 pélicans arrivent sur zone, 5 ème giff demandé.


17h25: cellule feu de forêt au départ.


18h00 : 1 GIFF supplémentaire au départ, actuellement 6 au total.


18h30 : 2 GIFF de plus. (8)


18h40 : Milan 74 en renfort. Les premiers largages s'enclenchent.


19h00 : Malheureusement, le feu a repris de plus belle et progresse toujours. Gros panache en vue. Les protections et évacuations continuent.


20h : 15 à 20 ha auraient brûlé.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !


Dernière édition par Faï Tirà le Mar 07 Juin 2016, 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Incendie: 30 hectares brûlés à Saint-Vallier-de-Thiey (en cours)   Mer 29 Juil 2015, 20:54

Incendie: 30 hectares brûlés à Saint-Vallier-de-Thiey (en cours)
 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/


Deux incendies se sont déclarés cet après-midi dans les Alpes-maritimes. Le premier, sur la commune de Moulinet. Le second au nord ouest sur la commune de Saint-Vallier-de-Thiey. Traker et canadair ont été envoyés sur zone. 


Par Olivier Le Creurer






Incnedie à Saint-Vallier-de-Thiey dans les Alpes-Maritimes.

A Moulinet, l'incendie a pris vers 15h15 au camp de l'Argent.


Incendie de Saint-Vallier-de-Thiey


A Saint-Vallier-de-Thiey, au col du Ferrier, sur un terrain rocailleux où 60 m2 de résineux ont brûlé mais le vent attise les flammes.

A 17h, quatre canadairs étaient sur zone avec une centaines de pompiers au sol. Peu à peu, des moyens supplémentaires sont engagés.

A 17h30, 5 canadairs, 2 HBE et cinq groupes d'intervention, soit environ 120 hommes tentaient de maîtriser l'incendie qui a déjà brûlé 5 hectares. Il n'y a pas d'habitations près du sinistre. Le feu se situe au niveau d'un col. L'incendie n'est pas circonscrit car le vent souffle fort.

 

19h. Dix hectares brûlés. Quelques habitants ont dû être évacués.
 

20h30: nouveau bilan avec 30 hectares brûlés. L'intensité du vent faiblit mais les pompiers ne maîtrisent toujours pas cet incendie.

En raison de cet incendie, la RD 5 (St-Vallier-de-Thiey) est coupée, dans les deux sens de circulation, entre les embranchements avec les RD 6085 et 12 pour une durée indéterminée. Déviation par les RD 6085, 2085 et 3 via Gourdon.



Pompiers sur le qui-vive


Cette année, déjà 1.500 hectares ont brûlé dans les 15 départements de la zone Méditerranée. Les pompiers de la région sont donc sur le qui-vive : les risques de feux de forêt sont élevés en ce moment en raison de la sécheresse qui touche les départements et le fort vent présent depuis plusieurs jours.

"Les risques d'incendie sont de plus en plus forts depuis huit jours", souligne le colonel Jean-Marc Bedogni, directeur général de l'Entente pour la forêt Méditerranée. "Il n'y a pas de pluie depuis la mi-juin dans les zones Méditerranée et sud-ouest et il commence à y avoir des coups de vent, le risque d'incendie est donc globalement élevé", selon lui.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Mer 29 Juil 2015, 20:57



http://www.nicematin.com/

Un départ de feu a été signalé à Saint-Vallier de Thiey. En quelques heures, l'incendie avait déjà parcouru entre 10 et 15 hectares. Près de 200 pompiers étaient mobilisés sur place.


Les pompiers ont annoncé qu'une parcelle de résineux était déjà partie en fumée. Pour éviter une plus grande propagation des flammes, d'importants moyens sont mis en oeuvre, au niveau du col du Ferrier.
Sur place, deux hélicopters bombardiers d'eau survolaient les lieux, ainsi que cinq Pélican (avions bombardiers d'eau) et un Dash. 197 sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur place, mais, en fin d'après-midi, ils n'arrivaient pas à maîtriser l'incendie qui se déplaçait vers le plateau de Caussols. 


Par mesure de sécurité, 20 personnes ont été évacuées. 





Vers 19 heures, depuis le centre-ville de Grasse, sur le boulevard du Jeu-de-Ballon, on voyait très distinctement l'énorme panache de fumée qui se dégageait depuis le secteur de Saint-Vallier. (Photo Th. P.)

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: DIRECT. L'incendie fixé à Saint-Vallier, 120 hectares ont brûlé   Jeu 30 Juil 2015, 13:06

http://www.nicematin.com/grasse/





 

DIRECT. L'incendie fixé à Saint-Vallier, 120 hectares ont brûlé



Publié le jeudi 30 juillet 2015




Photo Nice-Matin / Patrice Lapoirie
 


Le vent a attisé le feu la nuit dernière à Saint-Vallier, où 120 hectares sont partis en fumée depuis mercredi après-midi. A midi jeudi, l'incendie était fixé. La situation en direct.


>> RELIRE. Au moins 30 hectares brûlés à Saint-Vallier mercredi soir


12h00: Le feu fixé

A midi, l'incendie était fixé par les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes. Les effectifs étaient maintenus sur place mais redéployés vers le nord pour sécuriser les zones habitées.
Les Canadair ont arrêté de tourner, les hélicoptères bombardiers d'eau continuaient les rotations. Le bilan était toujours établi à 120 ha.
Le maire de Saint-Vallier était sur place, ainsi que le préfet des Alpes-Maritimes qui est venu faire un point sur la situation au col du Ferrier avant de redescendre tenir une conférence de presse au village.


11h30: Aucune habitation touchée

A 11h15, le bilan provisoire n'avait guère varié: 120 hectares au total sont partis en fumée. Aucune habitation n'est touchée, indiquait la préfecture des Alpes-Maritimes.
32 largages ont été réalisés durant la matinée par les Canadair. Les largages de retardant se poursuivaient sur le périmètre extérieur du feu par un avion Dash de la sécurité civile afin de juguler sa propagation.
Les moyens engagés demeuraient importants: 13 groupes feux de forêt, 1 groupe de commandement, 1 groupe alimentation (en eau), 1 groupe de force 06 (forestiers sapeurs), 1 groupe de soutien logistique.


9h50: Le feu actif dans deux secteurs

A 9h30, le feu était encore actif dans deux secteurs: en tête vers Castellaras-de-la-Malle, et en arrière de la cime du Col de Ferrier. A cette heure, aucune habitation n'était menacée, a précisé la préfecture des Alpes-Maritimes, les sapeurs pompiers étant en protection à La Malle.
Le Dash attendu pour 9h30 a effectivement rejoint les 4 Canadair et les deux hélicoptères bombardiers d'eau (HBE) du Sdis 06.


9h28: Encore du vent attendu sur site


Météo-France prévoit des températures en baisse par rapport à mercredi. En revanche,le vent de Sud-Ouest devrait souffler en rafales jusqu'à 50 km/h à Saint-Vallier ce jeudi. Pas franchement de quoi aider les soldats du feu dans leur combat...


9h15: 120 hectares ravagés selon le dernier bilan 


Selon les derniers éléments communiqués par le Codis 06, l'incendie aurait ravagé 120 hectares depuis son départ mercredi en milieu d'après-midi.



(Photo Nice-Matin / Ph.B.)


8h12: Moyens aériens conséquents


Deux hélicoptères "HBE" ainsi que quatre Canadair sont déjà actifs sur site, tandis qu'on attendait pour 9h30 l'arrivée d'un Dash. 



(Photo Nice-Matin / Ph.B.)


7h33: Plus de 250 hommes mobilisés 


Quatorze groupes incendie (soit 260 hommes, parmi lesquels deux groupes venus en renfort du Var), étaient à pied d'oeuvre ce jeudi encore, accompagnés des moyens de l'ONF (groupe alimentation en eau) et de Force 06, a indiqué jeudi matin la préfecture des Alpes-Maritimes.


6h48: La départementale 5 toujours coupée 


La route de Caussols (route départementale 5) était toujours coupée à la circulation dans les deux sens jeudi matin, entre les embranchements avec les RD 6085 et 12.
Des déviations sont mises en place par les RD 6085, 2085 et 3 via Gourdon.


6h30: Le feu progresse toujours au lever du jour  


Revigoré par le vent durant la nuit, l'incendie a continué à s'étendre ces dernières heures. "On a connu beaucoup de sautes de feu durant la nuit, en raison d'un vent fort et qui tournait constamment", a indiqué le Codis 06 jeudi matin. 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Jeu 30 Juil 2015, 21:44

Voilà la situation après le passage du feu arrêté par les formidables efforts des pompiers autour du Chjâteau de la Malle et la ferme.










_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Température au Moyen Orient   Lun 03 Aoû 2015, 19:57

Ne nous plaignons pas trop de la canicule !!

Lisez plutôt ce qui suit..



Température ressentie : 74°C. Comme tout le Moyen-Orient, la ville de Bandar Mahshahr, en Iran, connaît depuis plusieurs jours des températures extrêmes


Une chaleur écrasante et humide qui s’explique notamment par la localisation de cette ville de 110.000 habitants, à proximité du golfe Persique, où la température de l'eau est supérieure à 30°C,précise le "Washington Post"relayé par FranceTV info.



Une eau très chaude, du vent, un taux d’humidité dans l’air qui s’envole : tous les ingrédients pour que la température ressentie atteigne des sommets. En effet, les humains ont tendance à davantage ressentir la chaleur dans ces conditions, car l’humidité empêche la sueur de s’évaporer. Or, c’est elle qui permet de réguler notre température corporelle.


Le record mondial n’a toutefois pas été battu : en 2003, l’Arabie saoudite avait ainsi connu une température ressentie de 81°C !


_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Sécheresse dans les Alpes-de-Haute-Provence : alerte sur le bassin versant du Calavon   Mer 05 Aoû 2015, 23:30

Sécheresse dans les Alpes-de-Haute-Provence : alerte sur le bassin versant du Calavon




http://www.hauteprovenceinfo.com/






Plusieurs cours d'eau du département voient leur débit baisser significativement, c'est le cas du Calavon qui passe en stade "alerte".



Suite à un printemps et à un début d’été secs, les débits des cours d’eau du département sont très faibles. Quatre bassins versants, l’Asse, le Largue, le Lauzon et le Sasse, sont en «Alerte» depuis le 21 juillet.
"Malgré les orages de ces dernières semaines, les mesures hebdomadaires du débit des cours d’eau indiquent que leur état se dégrade encore, avec une baisse significative de leur débit. Ainsi, un nouveau cours d’eau est passé sous son Débit Objectif d’Etiage : le stade d’alerte à la sécheresse est déclenché sur le bassin versant du Calavon depuis le 3 août" indique la Préfecture des 
Alpes-de-Haute-Provence.

Le stade «Alerte», déclenché en application du Plan d’Action Sécheresse, entraîne des limitations des usages sur les bassins versants concernés, dont, entre autres, les mesures suivantes : arrosage interdit de 8h à 20 h ; lavage des véhicules hors des stations professionnelles interdit ; écoulements permanents dans les caniveaux et nettoyage des façades et terrasses interdits ; remplissage des piscines interdit, sauf compensation d’évaporation ; diminution de 20 % des volumes prélevés pour l’eau potable ; diminution de 20 % des volumes agricoles.
L’ensemble des dispositions applicables est consultable dans toutes les mairies, sur le site de la Préfecture à la rubrique actualité/sécheresse et à la Direction Départementale des Territoires des Alpes-de-Haute-Provence.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: PRÉVENTION INCENDIE : SENSIBILISATION DES FUMEURS !   Ven 07 Aoû 2015, 18:08


 
 
http://parcduverdon.fr/
 
PRÉVENTION INCENDIE : SENSIBILISATION DES FUMEURS !

Dans le cadre de l’opération écogardes, l’accent est mis en saison estivale sur la prévention incendie.
En cette année 2015 où de nombreux départs de feux sur l’ensemble du territoire du Parc du Verdon sont à déplorer, les écogardes et leurs partenaires sont sur le qui-vive afin de signaler au plus vite toute fumée suspecte aux sapeurs-pompiers.

Une sensibilisation est faite notamment auprès des fumeurs afin de ne plus constater de jet et d’abandon de mégots, que cela soit sur la plage ou bien encore en voiture. Le Parc distribue via les écogardes de petites poubelles de poches, ainsi les mégots trouvent une place adaptée ! Par ailleurs, dans l’eau, un mégot c’est 500 litres d’eau pollués ! Pour rappel, l’abandon d’un mégot éteint peut vous coûter 35 €, et allumé 135 €.


Soyons tous ensemble prudents afin de préserver nos paysages, nos forêts et nos réserves d’eau potable !

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Pollution à l'ozone : l'alerte maintenue samedi dans les Alpes-de-Haute-Provence   Sam 08 Aoû 2015, 22:02

Pollution à l'ozone : l'alerte maintenue samedi dans les Alpes-de-Haute-Provence

 
http://www.hauteprovenceinfo.com/




I

l est recommandé de réduire sa vitesse de 30 km/h sur les axes du département samedi 8 août.




Concernant la pollution de l'air par l'ozone, le seuil d'information et de recommandation (180 microgrammes par mètre cube d'air) "risque d’être atteint dans le département des Alpes-de-Haute-Provence pour la journée du 8 août" affirme la préfecture dans un communiqué. En conséquence, il est recommandé, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, pour la journée du samedi 8 août, "de réduire la vitesse des véhicules de 30 km/h sur toutes les voies de circulation, dans la limite de 70 km/h. Ces consignes sont rappelées sur les panneaux électroniques autoroutiers et routiers à messages variables. Ces mesures sont applicables de 6 heures à 21 heures".


Des informations complémentaires sur l'épisode de pollution en cours ou sur les recommandations sanitaires sont accessibles sur les sites Internet suivants : www.airpaca.org etwww.developpement-durable.gouv.fr

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Météo: la nuit la plus chaude jamais enregistrée à Nice!   Dim 09 Aoû 2015, 22:40

http://www.nicematin.com/


 

Météo: la nuit la plus chaude jamais enregistrée à Nice!(6 au 7 août)





(Archives N.-M.)





La nuit de jeudi à vendredi a marqué un record de chaleur à Nice: il faisait à 3h du matin la température qu'il fait normalement à... 15h.


Vous avez eu très chaud la nuit dernière? On veut dire: très très TRÈS chaud? Malgré la fenêtre ouverte, une pause sur le balcon et le ventilo à fond? C'est normal.

Le thermomètre n'est pas descendu en-dessous de 28,1°C: la température "minimale" enregistrée à Nice durant la nuit de jeudi à vendredi constitue "un record absolu de chaleur", confirme Franck Thurlure, prévisionniste à la station Météo-France située à l'aéroport de Nice. "Depuis le début des mesures en 1942, on n'avait jamais vu le thermomètre rester au-dessus de 28°C en pleine nuit".

L'ancien record datait du 5 août 2003, en plein épisode caniculaire, lorsque le thermomètre affichait au moment le plus frais de la nuit quelque 27,7°C. La température minimale relevée un jour d'août est, d'ordinaire, 7 degrés plus basse.  

A noter que, selon les relevés saisonniers, cette température "minimale" équivaut à la température "maximale" attendue au mois d'août. En clair, il faisait en pleine nuit la température qu'il est censé faire en plein après-midi.

Et pour la nuit prochaine, Météo-France n'attend "pas d'amélioration particulière". On devrait naviguer, à un ou deux degrés près, dans les mêmes eaux. Remplissez les bacs à glaçons!

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Alerte aux orages dans les Alpes-de-Haute-Provence   Lun 24 Aoû 2015, 14:58


Alerte aux orages dans les Alpes-de-Haute-Provence


http://www.hauteprovenceinfo.com/


 





Lundi 24 août, de fortes précipitations sont attendues jusqu'en début de soirée dans le département.






Lundi 24 août, Météo France a placé à la mi-journée les Alpes-de-Haute-Provence en alerte orange, en raisons de fortes précipitations et d'orages qui devraient toucher le département dans l'après-midi et en début de soirée. "Sur la période, en journée de lundi, les pluies et les orages parfois très intenses vont lentement se décaler vers l'est, touchant peu à peu les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. L'amélioration qui s'est produite sur le Gard, gagnera le Vaucluse vers la fin d'après-midi, et les départements alpins en soirée ou première partie de nuit de lundi à mardi. 




Les orages pourront s'accompagner de grêle et de fortes rafales de vent. L'activité électrique sera très importante. Sous les orages, les cumuls de pluies atteindront 30/50 à localement 50/80 mm, parfois dans des délais très courts, c'est à dire à 2 à 3 heures" indique dans un communiqué Météo France.
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: ATTENTION,suite à un éboulement,la route des Gorges du Verdon entre Castellane et Pont de Soleils    Mar 25 Aoû 2015, 08:36

[INFO TRAFIC]

 

ATTENTION,suite à un éboulement,la route des Gorges du Verdon entre Castellane et Pont de Soleils est coupée pour une durée indéterminée

Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Intempéries Alpes-Maritimes 2015   Dim 04 Oct 2015, 21:56

MÉTÉO



Dix sept morts et quatre disparus lors de violentes Inondations sur la Côte-d’Azur




Par AFP — 





Une voiture est bloqué dans une rue qui a été inondée par les intempéries à Nice, le 3 octobre 2015 Photo VALERY HACHE. AFP



On compte également quatre disparus. Les secours ont le plus grand mal à accéder aux zones sinistrées, laissant craindre que le bilan humain ne soit toujours pas définitif.




Dix personnes sont mortes et six sont portées disparues dans des inondations consécutives aux très violents orages qui se sont abattus samedi soir sur les Alpes-Maritimes, selon un nouveau bilan de la préfecture.
Un déluge de pluie samedi soir qui a notamment entraîné la crue du petit fleuve côtier de la Brague, a submergé des rues de Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule, Villeneuve-Loubet et Nice, a précisé François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.
Au petit matin, la préfecture a annoncé une 13e victime, tuée en s’empalant dans un camping d’Antibes.
Trois personnes âgées ont aussi péri noyées dans une maison de retraite de la commune de Biot, près d’Antibes. «Elles se trouvaient vraisemblablement au rez-de-chaussée et ont été noyées par une lame d’eau», a dit François-Xavier Lauch. A Cannes, une femme d’une soixantaine d’années a été trouvée morte près d’un parking. Trois autres victimes ont été découvertes dans leur voiture à Vallauris-Golfe-Juan. Le véhicule a été pris par les eaux en empruntant un petit tunnel. Enfin les corps de cinq personnes sont recherchés dans les parkings de deux immeubles de Mandelieu-la-Napoule, qui sont actuellement pompés par les secours, a précisé la préfecture.

Toit de caravane


Les trombes d’eau ont également inondé des campings près d’Antibes. Deux hélicoptères des pompiers ont enchaîné les rotations pour mettre en sécurité leurs occupants, dont certains étaient «réfugiés sur les toits de leur caravane».
Les secours ont le plus grand mal à accéder aux zones sinistrées, laissant craindre que le bilan humain ne soit toujours pas définitif. Des structures d’accueil d’urgence ont été ouvertes dans les communes sinistrées et des renforts de secours demandés au-delà du département.
Le bilan reste pour l’instant en deçà des pluies torrentielles de juin 2010 dans le département du Var, qui avaient fait 25 morts, 31 560 sinistrés et près d’un milliard d’euros de dégâts.
François Hollande a exprimé dimanche matin «la solidarité de la Nation» et remercié «les élus et les acteurs du secours qui se sont pleinement mobilisés». Le Premier ministre Manuel Valls a souligné depuis le Japon sa «profonde émotion face aux terribles conséquences des intempéries» et son «soutien aux familles endeuillées». Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, va se rendre dimanche matin dans les Alpes-Maritimes «pour faire le point sur les opérations de secours», a annoncé le ministère de l’Intérieur. «Mon émotion est immense ce soir face au terrible bilan des intempéries», a dit le président du conseil départemental, Eric Ciotti.
«Certains véhicules ont été emportés jusque dans la mer», a raconté le maire de Cannes David Lisnard, en indiquant que presque toute la ville était touchée. «C’est très spectaculaire, on a secouru beaucoup de personnes, on doit maintenant prévenir des phénomènes de pillages», a ajouté l’élu, qui a hébergé d’urgence 120 personnes dans un local durant la nuit.

35 000 foyers privés d'électricité


A Nice, des arbres se sont couchés sur la promenade des Anglais et une évacuation a eu lieu dans un quartier du nord-est de la ville. De gros dégâts matériels sont aussi à craindre alors que quelque 35 000 foyers étaient encore privés d’électricité, dont 14 000 à Cannes.
Le réseau routier secondaire était encore impraticable en de nombreux points au petit matin. Une partie de l’autoroute A8 a été submergée par le fleuve de la Brague près d’Antibes et une grue va devoir déblayer dimanche un éboulement au niveau de Mougins (nord de Cannes). Une déviation devrait être mise en place pour éviter ce tronçon impraticable de l’autoroute, entre Antibes et Saint-Laurent du Var.
Dans une région où la saison touristique bat encore son plein, plus de 500 personnes, dont de nombreux Britanniques et Danois, se sont retrouvés coincés, hébergés dans les terminaux de l’aéroport de Nice. Des centaines de «naufragés du rail» étaient également recensés en soirée, immobilisés dans une dizaine de trains immobilisés dans des gares du sud-est. La SNCF leur a distribué plateaux repas et couvertures, pour une nuit qui s’annonçait longue : certaines voies, notamment autour de Cannes, sont submergées, arrêtant totalement la circulation ferroviaire. Les passagers de deux trains ont été évacués par les secours dans les Alpes-Maritimes, notamment un groupe de pèlerins âgés dont le train était arrêté en pleine voie à Cannes-La Bocca.
Plus anecdotique, les spectateurs d’un concert de Johnny Hallyday à Nice ont eu le plus grand mal à sortir de la salle et certains ont dormi sur place.
Les pluies diluviennes ont aussi surpris joueurs et spectateurs du match Nice-Nantes.La rencontre, comptant pour la 9e journée de Ligue 1, a été  interrompue à la 46e minute, le terrain étant devenu injouable à cause des très fortes pluies.
Celles-ci ont cessé au milieu de la nuit et les orages se sont dispersés vers l’Italie. Les relevés de Météo-France sont impressionnants : entre 19h et 22h 180 mm d’eau sont tombés à Cannes, 159 mm à Mandelieu-la-Napoule, et 100 mm à Valbonne (près de Biot). En deux jours, la zone littorale aura reçue l’équivalent en pluie d’un mois d’octobre moyen, soit 10% des précipitations annuelle, a calculé la mairie de Nice.
 
AFP



http://www.franceinfo.fr/actu/faits-divers/article/inondations-dans-les-alpes-maritimes-le-bilan-provisoire-est-porte-13-morts-736055

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Inondations du Sud-est : la responsabilité criminelle des élus locaux dans l’artificialisation du littoral   Lun 05 Oct 2015, 10:13

Inondations du Sud-est : la responsabilité criminelle des élus locaux dans l’artificialisation du littoral

Par Claude-Marie Vadrot - 4 octobre 2015


http://www.politis.fr/


Les élus locaux, les élus départementaux et les parlementaires qui cumulent souvent ces fonctions, se précipitent depuis dimanche matin sur tous les micros qui se tendent pour accuser le ciel de tous les maux, affirmant avant les spécialistes de la météo « qu’ils n’ont jamais vu cela ».

Ils reprennent en boucle les remarques des habitants qui, comme nous tous, ont toujours une mémoire sélective et défaillante du temps qu’il a fait.


Il est possible d’être indulgent pour ces derniers, tout en se demandant pourquoi certains sont morts ou été blessés en se précipitant pour sauver des bagnoles qui ne sont que des « objets » qui seront remboursés par les compagnies d’assurance. D’ailleurs, ce n’est pas par hasard que les chaines de télévision privilégient les images des entassements de voitures provoqués par la brusque inondation.



Les élus oublient sans vergogne leurs politiques foncières délirantes, en tentant d’accuser Météo France, car ce sont eux qui permettent la disparition chaque année de 820 millions de terre agricole et qu’entre 2006 et 2014, l’artificialisation ait pu supprimer 500 000 hectares dont 2/3 de terres vouées à l’agriculture, réduisant quasiment à néant leur capacité d’absorption des pluies ; toutes les statistiques du ministère de l’Ecologie et du ministère de l’Agriculture, montrent que le phénomène prédomine dans le Sud-est de la France. Artificialisation qui a de plus comme conséquence de faire disparaitre les cultures de proximité.



La plupart des élus de cette région « oublient » leurs écrasantes responsabilités dans des départements en proie à la folie immobilière qui caractérisent la plupart des communes dans des régions ou la densité humaine atteint 300 –et parfois bien plus- au kilomètres carrés contre une moyenne de 100 pour le reste du territoire.


 Ces élus ont facilité depuis des années l’artificialisation de territoire au nom de leurs valeurs foncières. Ils oublient, dans leurs commentaires éplorés, que le taux d’artificialisation est trois fois supérieure dans les zones littorales, que dans le reste de la France et encore plus important sur le littoral de la Région PACA.


La responsabilité des élus revêtent plusieurs formes : le tracé de nouvelles routes, la construction de parkings, la dispersion des zones d’habitats, la mise en place d’un urbanisme commercial délirant ou la canalisation des petits fleuves côtiers dont la force destructrice est ainsi décuplée en cas de pluies violentes ou d’orages exceptionnels.


Ce qui renforce les dégâts dans les zones les plus basses où aucun permis de construire ne devrait avoir été accordé, pour les habitations individuelles comme pour les implantations industrielles ou pour les grandes surfaces.

Des choix urbanistiques liés aux préoccupations électorales et surtout à la pression des milieux immobiliers qui règnent depuis des lustres sur la région.


La décentralisation et les pouvoirs absolus accordés aux maires a permis, au nom de l’électoralisme, un véritable massacre d’une région qui se retrouvera de plus en plus fréquemment face aux dérèglements climatiques que les experts du GIEC ont depuis longtemps annoncé.


Sans être entendus par un personnel politique dont l’horizon n’est bordé que par leur prochaine élection. Après eux, le déluge. Et les morts et les dégâts…


La catastrophe survenue est une « belle » illustration de réflexion pour la prochaine conférence sur le climat car de nombreuses régions du monde sont menacées par l’entassement des populations en bord de mer.

Mais, comme c’est loin, on en parle moins.

Comme pour le glissement de terrain qui vient d’engloutir un village du Guatemala après des pluies violentes.






Si la rivière de la Brague avait été nettoyée comme il se doit, sans doute que les dégâts auraient été moindre.


Hélas, quelles sont les véritables priorités ?

Des infos sans doute plus justes de la chaine météo, auraient elles pu avoir un impact sur l'importance de ce désastre ?















Je souhaite  très sincèrement beaucoup de courage aux familles endeuillées et je suis de tout cœur avec elles.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !


Dernière édition par Faï Tirà le Lun 05 Oct 2015, 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Déluge dans la rue de Cannes au Cannet   Lun 05 Oct 2015, 13:33


Déluge dans la rue de Cannes au Cannet



Par Nice-Matin














_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Lun 05 Oct 2015, 13:46








_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: 18 morts sur la Côte d'Azur: la faute à Météo France?   Lun 05 Oct 2015, 13:56

18 morts sur la Côte d'Azur: la faute à Météo France?

http://www.lexpress.fr/ 





Des voitures endommagées pendant les inondations à Cannes, le 4 octobre 2015 dans le sud-est de la France

afp.com/PatricK CLEMENTE


Alors que le bilan des inondations dans les Alpes Maritimes s'éleve à 18 morts ce lundi matin, après la découverte d'un 8e corps dans un parking de Mandelieu. La polémique enfle et la chasse aux coupables a débuté.



Deux mois de pluie en moins de deux heures. C'est ce qui est tombé sur Cannes et sa région dans la nuit de samedi à dimanche. Un épisode météo particulièrement violent aux conséquences dramatiques: 18 morts et 3 disparus dans toutes les Alpes-Maritimes. Des victimes prises au piège dans un parking souterrain à Mandelieu-la-Napoule, coincées sous un tunnel à Vallauris-Golfe Juan, ou noyées dans leur maison de retraite submergée par une lame d'eau, au Biot.  

Dimanche matin, Eric Ciotti, président du conseil général des Alpes-Maritimes, s'interrogeait sur son compte Twitter: 





Citation :
La vigilance orange, très fréquente dans notre Département, était-elle suffisante pour cet événement d'une rare violence ? #FranceBleuAzur
— Eric Ciotti ن (@ECiotti) October 4, 2015



Sous-entendu: Météo France aurait-elle échoué dans son évaluation du risque météorologique? Fallait-il prévoir un niveau d'alerte rouge, et cela aurait-il permis de réduire le nombre de victimes?  

Citation :
Inondations : Estrosi "se pose des questions" sur Météo France http://t.co/lbOT4hFkh3 pic.twitter.com/WlIjYlSH2z
— Europe 1 (@Europe1) October 4, 2015




Ce qu'avait prévu Météo France


Ce samedi, six départements du sud-est étaient placé en vigilance orange par Météo France, dont les Alpes-Maritimes. Les prévisionnistes s'attendaient à de fortes précipitations et des orages susceptibles d'entraîner des inondations.  



Dans son bulletin de 19h45 samedi soir, Météo France précisait que l'épisode pluvio-orageux très actif dans la journée de samedi sur le Vaucluse devait se poursuivre jusqu'en milieu de nuit de samedi à dimanche, débordant peut-être un peu sur la seconde partie de nuit'. Le bulletin précisait également que cet événement météorologique devait se décaler "peu à peu vers l'est, en touchant à compter de la soirée plus sérieusement le Var puis les Alpes-Maritimes".  

Conformément aux consignes en cas de vigilance orange, les autorités avaient appelé à la prudence dans les départements concernés, notamment pour les personnes qui doivent se déplacer. Mais tard samedi, la situation a finalement tourné au rouge. Météo France a-t-elle failli dans ces prévisions?

 Pas si simple.

 "Nos modèles de prévisions nous ont permis de baliser la zone qui allait être concernée par ce système de cellules orageuses très violentes, mais de là à préciser que l'une d'elles allait parcourir un secteur aussi réduit avec une telle intensité, c'est, en l'état actuel de nos connaissances, impossible" précisait dimanche Pascal Brovelli, directeur adjoint à la direction des opérations à Météo-France.  

Dit autrement, les ordinateurs de Météo France, qui utilisent des "modèles" météorologiques pour établir leurs prévisions, ne sont pas assez puissants pour prévoir des événements aussi forts et aussi concentrés géographiquement.  


Citation :
EN DIRECT | "Ça fait 21 ans que je suis maire, c'est la 1ere fois qu'on a des précipitations aussi rapides", Henri Leroy, maire de Mandelieu
— France Info (@franceinfo) October 5, 2015



Quid du bétonnage et de l'urbanisation?


Lundi matin, alors que les secours étaient toujours à la recherche de disparus, d'autres voix s'élevaient pour pointer du doigt non pas Météo France, mais les conséquences de l'urbanisation intensive qui a profondément modifié le relief naturel des régions concernées, et le réchauffement climatique qui contribuerait à la multiplication de ces phénomènes météorologiques violents.  


Citation :
Quand le sage pointe du doigt le bétonnage, l'incompétence et la corruption, l'imbécile accuse Météo France. Proverbe niçois.
— Jean Saurien (@schloren) October 4, 2015




Dans les journaux lundi matin, nombre d'éditorialistes voyaient ainsi dans ces dramatiques événements un rappel de la responsabilité de l'homme -et de sa tendance à bétonner toujours plus, au mépris des lois de la nature.

Dans Le Journal de la Haute-Marne, Christophe Bonnefoy dénonce "le bétonnage de nos campagnes et de nos villes va à l'encontre des lois de la nature (...) On ne peut pas grand-chose contre les caprices de la météo.

 Mais on aurait pu, pour le moins, se douter que bouleverser les équilibres naturels, penser nos villes à l'envers, en quelque sorte, pourrait se révéler criminel. Certains, hier, dénonçaient une alerte donnée trop tardivement, d'autres leur répondaient par l'irresponsabilité d'automobilistes, bien trop pressés de sauver leurs véhicules, au péril de leur vie".  

>> Lire aussi: "La France a détruit l'équivalent de sept départements en trente ans" 

Sur France Info, Cécile Duflot dénonçait une "imperméabilisation" des sols qui ne permet pas aux eaux de pluie de s'écouler correctement.  

Citation :
.@CecileDuflot : "Il faut réparer les erreurs de l'urbanisation en remettant de la nature en ville"
— France Info (@franceinfo) October 5, 2015



Sur l'antenne de RMC, le maire de Biot soulignait que les dispositions prises depuis plusieurs années sur sa commune, notamment la construction d'un bassin de rétention des eaux de pluie, avaient permis de limiter fortement les conséquences des orages.
Mais c'est justement le débordement de ce bassin de rétention, engorgé par des troncs d'arbres et des déchets divers, qui a provoqué l'une des vagues meurtrières de ce samedi.  

Dans les Alpes-Maritimes, 15 écoles, un collège et un lycée resteront fermés lundi. Le trafic des trains, et dans certains endroits, le réseau téléphonique, resteront perturbés. Face à cet épisode d'une intensité exceptionnelle, le département a annoncé le déblocage immédiat "d'une enveloppe de 5 millions d'euros" et la Région a promis une aide exceptionnelle d'urgence de 4 millions d'euros.

De son côté, le président François Hollande a souligné que l'état de catastrophe naturelle serait déclaré dès mercredi en Conseil des ministres, un point clé pour le versement des indemnisations. 

 


+ Plus d'actualité sur : Intempéries et inondations en France



  • Intempéries dans le Sud-Est: gare fermée à Cannes, dégâts à Biot
  • Intempéries: le parc Marineland d'Antibes durement touché
  • Intempéries dans les Alpes-Maritimes: après "l'apocalypse", la Côte d'Azur panse ses plaies

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   Lun 05 Oct 2015, 21:27

Suite aux intempéries qui ont si durement touché le département des Alpes-Maritimes, le Conseil départemental exprime toute sa solidarité et son total soutien aux victimes de ces terribles inondations. Bien sûr nos pensées vont d'abord aux proches des personnes qui ont perdu la vie dans ce drame, nous leur adressons toutes nos condoléances.


La solidarité des Bas alpins se manifeste déjà sur le terrain. En effet ce matin une équipe de 20 pompiers du SDIS 04 (service départemental d'incendie et de secours) est partie pour Cannes afin de porter secours aux populations gravement impactées par les orages des 3 et 4 octobre derniers.


J'ai adressé aujourd'hui un télégramme à Éric Ciotti, président du Conseil départemental des Alpes-maritimes, pour l'assurer du soutien et de l'amitié des Bas alpins.

Gilbert Sauvan

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Côte d'Azur, une catastrophe pas si naturelle   Lun 05 Oct 2015, 21:49

Côte d'Azur, une catastrophe pas si naturelle
 
http://www.franceinter.fr/ 





La Brague sort de son lit © MaxPPP - 2015 / Bouton
 

Ce week-end la Côte d'Azur a été frappée par de violents orages et des inondations qui ont provoqué la désolation dans la région. Quel regard la science porte-t-elle sur l'événement ? Et cette catastrophe est-elle bien naturelle ? Explications.

 
La Côte d'Azur est-elle une zone à risque ? Les années précédentes, le département du Var a été souvent touché par de violents orages, des inondations avec des coulées de boues. 

Les conséquences se comptent en pertes humaines et matérielles, dans le Var comme les Alpes-Maritimes. Comment expliquer l'augmentation du nombre de désastres dans cette région : réchauffement climatique ? Urbanisation ? Simple montée des eaux ?

 
Pour en parler, Mathieu Vidard et Axel Villard-Faure reçoivent le journaliste Hervé Kempf du magazine Reporterre et Jean-Claude Marcus, administrateur de l'Association Française pour l'Étude du Sol.

 
 


 
Sur la question du réchauffement climatique, les climatologues sont clairs : il n'existe pas de statistiques suffisament solides sur les trente dernières années pour affirmer que les événements de ce week-end sont dûs au changement climatique. Grâce à l'étude menée sous la coordination du climatologue Jean Jouzel, nous savons néanmoins que les régions sous influence méditerranéene subiront des précipitations de plus en plus en fortes d'ici la fin du XXIe siècle.



Jean-Claude Marcus :

Ce sont les facteurs humains qui ont conduit à une catastrophe qui est tout sauf naturelle.

 
Selon Jean-Claude Marcus, ce sont bien l'artificialisation et l'imperméabilisation des sols qui ont contribué à ce qui s'est passé dans les Alpes-Maritimes. Comme Hervé Kempf, il prend pour exemple deux photographies de l'Institut  Géographique National.

Elles représentent le delta de la Brague, zone proche du complexe Marineland à Antibes, en 1961 et de nos jours. Il constate sur la photo de 1961 que cette zone est composée de petites parcelles agricoles et que la rivière était freinée par ses méandres et une forêt sur le long de la rive. Ce fleuve était amené à deborder régulièrement de son lit. Mais l'occupation humaine était faible et les habitations en étage permettaient de protéger les populations.

 
Les parcelles sont devenues des lotissements avec des maisons à la provençale donc sans étages. Les murets ont  remplacé les haies, et la terre s'est recouverte de bitume et de béton. De fait, tout ce qui aurait pu absorber l'eau, retenir l'écoulement et éviter les torrents de boue - totalement prévisibles - a disparu en moins d'un demi siècle.



Vues aériennes de la Brague - 1961/2015 © IGN - Géoportail - 2015
 

Jean-Claude Marcus:
C'est la catastrophe de l'amnésie des hommes qui ont construit en zone inondable.
 
La Côte d'Azur n'est pas la seule zone du littoral français à subir la pression immobilière. Elle est présentée tous les sept ans dans l'étude Teruti menée sous l'égide du ministère de l'Agriculture.Selon le rapport du Sénateur Collombat ; dans le Var, l'urbanisation a augmenté de 43% en 30 ans sans jamais tenir compte des risques d'inondations. Comme dans les Alpes-Maritimes, on ne peut s'empêcher de penser que tout cela aurait pu être évité et que Éco-Vallée, prochain projet de la municipalité de Nice dans la plaine du Var saura tirer les leçons de ce tragique événement.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Castellane : Collecte tous solidaires pour les Alpes Maritimes   Mar 06 Oct 2015, 19:17

Infos complémentaires 
Collecte intégralement apportée au Secours Populaire des Alpes Maritimes, en accord avec la Fédération Départementale des Alpes Maritimes et le Secrétaire Général du secours populaire de Digne. les dons se feront uniquement en matériel, pas d’argent (il y a des sites internet sécurisés pour ça)

Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Intempéries : Des pompiers bas-alpins déployés dans les Alpes-Maritimes   Mar 06 Oct 2015, 21:41

Intempéries : Des pompiers bas-alpins déployés dans les Alpes-Maritimes
 
http://www.hauteprovenceinfo.com/

 

Les sapeurs-pompiers bas-alpins sont à pied d’œuvre depuis lundi soir. DR


Une équipe de 20 sapeurs-pompiers du SDIS 04 est partie à Cannes afin de porter secours aux populations touchées par les orages des 3 et 4 octobre.



Depuis ce week-end et les importantes intempéries qui ont touché toute une partie de la régionPACA, la mobilisation est importante. La solidarité des Bas-Alpins envers les populations touchées ce week-end dans les Alpes-Maritimes se manifeste sur le terrain. Ainsi, lundi 5 octobre, une équipe de 20 sapeurs-pompiers du SDIS 04 (service départemental d'incendie et de secours) avec six engins (des centres de secours de Manosque, Sisteron, Peyruis, Bras D’Asse, Mézel et Digne-les-Bains) est partie pour Cannes afin de porter secours aux populations gravement impactées par les orages des 3 et 4 octobre derniers. Et depuis hier soir, les vingt sapeurs-pompiers sont à pied d’œuvre et notamment dans des résidences du quartier de La Bocca pour vider les garages inondés.

G.M.



Retour sur ces interventions dans l’édition papier d’Haute-Provence Info à paraître le vendredi 9 octobre 2015.







©DR

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: "L'eau ne peut pas s'infiltrer dans une plaine littorale totalement urbanisée"   Mar 06 Oct 2015, 23:49

A méditer… car depuis 25 années de béton à outrance… qui était aux commandes dans les Alpes Maritimes… Qui ? 
Vous n'avez pas une petite idée des responsabilités ?

 
 

http://www.nicematin.com/








 

"L'eau ne peut pas s'infiltrer dans une plaine littorale totalement urbanisée"

 




 

Christine Voiron-Canicio est à la tête d'un laboratoire du CNRS à Nice. Elle explique comment la Côte d'Azur, trop bétonnée et trop accidentée, est particulièrement vulnérable aux pluies diluviennes.
 


Christine Voiron-Canicio, géographe spécialiste de l'urbanisation en zone littorale
 
On est en présence d'une plaine côtière étroite. A l'Est, la montagne qui tombe directement dans la mer. A l'Ouest, une plaine côtière d'environ 2 km de large. Cette plaine bute sur un amphithéâtre de montagnes, dont les pentes très raides sont entrecoupées de vallons et de ruisseaux qui vont tous rejoindre la mer.


Les vallons entraînent un ruissellement intense sur cette plaine littorale. Et l'eau ne peut pas s'infiltrer dans une plaine littorale totalement urbanisée et imperméabilisée. C'est aussi le cas dans les nombreuses collines très construites et aux pentes raides.
Des travaux ont été faits pour construire des bassins de rétention, mais on voit bien que c'est insuffisant. Cela permet d'éviter une montée des eaux. Mais quand il y a des paroxysmes de ce type, on ne peut pas capter cette eau dans les bassins.

Les collines, ce talon d'Achille

Autrefois, jusqu'au début des années 1970, il y avait plus d'agriculture. Ces espaces permettaient l'absorption des fortes pluies, ils avaient un rôle d'éponge.
On a assisté, du milieu des années 1970 au milieu des années 1990, à une accélération de la péri-urbanisation. Les terres agricoles ont été touchées. L'artificialisation a gagné et se poursuit.

Les collines en arrière du littoral sont attractives avec leur vue sur la mer, mais elles sont un des éléments de la vulnérabilité de la Côte d'Azur.

Une place pour l'agriculture dans la ville


Je ne fais pas de la politique, je suis une scientifique qui voit disparaître une partie de l'identité de la Côte d'Azur, avec ses produits typiques comme les blettes, les courgettes, les tomates, les agrumes, qui font la renommée de son territoire.

Cette plaine du Var ne doit pas voir disparaître ses terres agricoles, parce que la ville d'aujourd'hui et de demain peut être une ville dans laquelle il y a une agriculture. Dans beaucoup de contrées, on veut réintroduire l'agriculture, alors que sur la Côte d'Azur, elle existe et il suffit de la maintenir.

C'est à la fois utile pour cette absorption des fortes pluies et ça contribue à la qualité de vie. Les zones agricoles, comme les forêts et les garrigues, participent aussi à la biodiversité. La plaine du Var compte un reliquat de petits lopins agricoles intégrés dans des zones bâties. Aujourd'hui, les plans les font disparaître.

A Nice, il reste cependant encore des zones agricoles, par exemple des vignobles sur les collines. Mais le plan local d'urbanisme d'Antibes a déjà fait disparaître tout zonage de terre agricole.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: n habitant de Mandelieu (Alpes-Maritimes) filme son appartement progressivement envahi par les eaux et par la boue, rapporte le site de Nice-Matin.    Jeu 08 Oct 2015, 20:23

Un habitant de Mandelieu (Alpes-Maritimes) filme son appartement progressivement envahi par les eaux et par la boue, rapporte le site de Nice-Matin.
 

http://www.laprovence.com/
 
La vidéo est impressionnante et montre l'ampleur des dégâts vus de l'intérieur.
 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Saturés par les dons, le CCAS de Grasse cesse la collecte   Jeu 08 Oct 2015, 20:27

Saturés par les dons, le CCAS de Grasse cesse la collecte

http://www.nicematin.com/

Chargé de recueillir les dons destinés aux sinistrés des intempéries, le CCAS stoppe la collecte.




Les sacs en plastique s’amoncellent dans le local du vestiaire municipal, situé au rez-de-chaussée du Centre communal d’action sociale (CCAS), au 42, boulevard Victor-Hugo.
À la demande du maire, depuis lundi, le vestiaire abrite la collecte destinée aux sinistrés, sur le secteur grassois.


"Les stands sont saturés"


Mais ce n'est plus la peine de venir déposer des habits ou des chaussures.
"On ne peut plus collecter les dons car tous les stands sont saturés, on a plus la logistique pour suivre", explique Sylvie Lemarchand, responsable du vestiaire municipal.











C'est incroyable ! Comment peut t'on être saturé par des dons, il faut faire appel à l'aide de bénévoles ou bien donner au secours populaire ou autres...

On se noie dans un verre d'eau en France, pitoyable !!!

Les gens font preuve de générosité et on les refoule !!!

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Inondations: à quoi sert l'état de catastrophe naturelle décrété pour les sinistrés?    Jeu 08 Oct 2015, 21:02

Inondations: à quoi sert l'état de catastrophe naturelle décrété pour les sinistrés?
 

Par LEXPRESS.fr
 
 

L'arrêté déclarant l'état de catastrophe naturelle dans les communes du Sud-Est touchées par des inondations meurtrières de ce week-end a été publié au Journal officiel. A quoi sert-il? Comment en profiter?


Après les inondations, et avant la reconstruction, le temps des indemnisations se rapproche. Quatre jours après le déluge meurtrier qui s'est abattu sur la Côte d'Azur, l'arrêté interministériel déclarant l'état de catastrophe naturelle dans les communes touchées par cette calamité a été publié dans la nuit de mercredi à jeudi au Journal officiel (JO).



32 communes concernées



Cet arrêté concerne en tout 32 communes du Var et des Alpes-Maritimes:


  • 18 communes du Var: Les Arcs, Brignoles, Cabasse, Callas, Camps-la-Source, Flassans-sur-Issole, Flayosc, Forcalqueiret, Fréjus, Méounes-les-Montrieux, La Motte, Néoules, Puget-sur Argens, La Roquebrussane, Saint-Antonin-du-Var, Saint-Raphaël, Le Thoronet, Trans-en-Provence;
  • 14 communes des Alpes-Maritimes: Antibes, Biot, Cagnes-sur-Mer, Cannes, Le Canet, Mandelieu-la-Napoule, Mougins, Nice, Roquefort-les-Pins, La Roquette-sur-Siagne, Téoule-sur-Mer, Valbonne, Vallauris, Villeneuve-Loubet.



Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a rappelé mercredi que les sinistrés pourraient bénéficier de cet arrêté "pour leur permettre de toucher des indemnisations de leurs compagnies d'assurance".

afp.com/JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET

Un homme marche dans les décombres après des inondations meurtrières à Biot, dans les Alpes-Maritimes, le 4 octobre 2015


10 jours pour se signaler à son assureur



Concrètement, l'état de catastrophe naturelle permet aux habitants d'être indemnisés quel que soit leur contrat d'assurance. Dans le détail, il concerne les bâtiments d'habitation ou les bâtiments professionnels comme les boutiques, mais aussi le mobilier, les véhicules motorisés, le matériel... Il exclut en revanche les bateaux et les marchandises transportées. Les dommages causés aux récoltes non engrangées, aux sols et au bétail non enfermé relèvent du régime des calamités agricoles.

Pour être dédommagé, les victimes de ces inondations doivent contacter leur assureur au plus tard dans les 10 jours qui suivent la publication au Journal officiel de l'arrêté interministériel. Ils auront à fournir une estimation des pertes, et dans la mesure du possible des photos, vidéos, factures, des biens endommagés ou perdus. L'assureur déterminera ensuite, le plus souvent après expertise, d'une indemnité. Il a trois mois -soit à partir de la date de remise de l'état estimatif soit à partir de la publication de l'arrêté interministériel- pour la verser.

Le bilan du déluge meurtrier qui s'est abattu samedi soir sur la Côte d'Azur s'élève toujours provisoirement à vingt morts (seize Français, quatre étrangers), ont indiqué mercredi la préfecture des Alpes-Maritimes et le parquet de Grasse. Les autorités restent toujours sans nouvelles de deux Allemands, qui avaient prévu de séjourner à Cannes durant le week-end.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Quelles catastrophes menacent votre commune ?   Jeu 08 Oct 2015, 21:06

Quelles catastrophes menacent votre commune ?


Inondations, séismes, glissements de terrain, risques industriels... Francetv info a mis au point un moteur de recherche qui vous permet de savoir si votre commune est concernée par ces phénomènes.



http://www.francetvinfo.fr/france/quelles-catastrophes-menacent-votre-commune_1089219.html#xtor=SEC-735-[catastrophes_communes]

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Pluies et inondations: Vigilance orange dans trois départements du Sud-Est   Lun 12 Oct 2015, 09:13

Pluies et inondations: Vigilance orange dans trois départements du Sud-Est

http://www.20minutes.fr/
 
INTEMPERIES Le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ont été placées en vigilance orange ce lundi…
 
 

 
 
Carte de vigilance pluies et inondations du 12 octobre à 6h. - Météo France
A.Ch.
 
 
Une semaine après les terribles inondations qui ont touché la Côte d’Azur, le Sud-Est de la France pourrait connaître ce lundi un nouvel épisode d’inondations, a alerté Météo France ce lundi matin. Le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ont été placées ce lundi à 6h et jusqu’à mardi matin en vigilance orange aux pluies et inondations. « Des pluies orageuses s’intensifient sur le Gard en cours d’après-midi  puis gagnent en soirée l’ouest de la Provence notamment les Bouches-du-Rhône », précise Météo France.
« Ce lundi après-midi et ce soir, des orages éclatent sur l'est du Gard, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.

Ces orages pourront être violents accompagnés d'une forte activité électrique. Ils pourront être remarquables avec de fortes intensités pluvieuses (atteignant 80 à 100 mm en peu de temps) mais aussi durables jusque dans la nuit de lundi à mardi. Les cumuls attendus sont de 100 à 150 mm jusqu'à 200 mm pour les orages les plus durables », précise l'organisme dans son bulletin régional de 06h15. 


En cas de vigilance orange, il est conseillé de se renseigner avant d’entreprendre un déplacement, d’éviter les abords des cours d’eau, et de ne pas s’engager à pied ou en voiture sur une voie immergée. 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Information : Les cols de la Cayolle et d’Allos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» information leds
» Information générale
» Information? Liquide Artémias Décapsulés
» Information : Le FIV
» information sur zippo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Peyroules :: Tout et encore...sur le village...et alentours :: Informez-nous ! Journaux du jour, Manifestations locales.-
Sauter vers: