Forum de Peyroules

Village au 3/4 Pro Le Pen (faut le savoir)
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Alpes : elle campe sur le parking de la mairie pour dénoncer l'état de son logement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Alpes : elle campe sur le parking de la mairie pour dénoncer l'état de son logement   Jeu 02 Fév 2017, 15:16

Alpes : elle campe sur le parking de la mairie pour dénoncer l'état de son logement
 
En contentieux avec son propriétaire, Meritxell veut qu'on reconnaisse son logement comme insalubre
 
http://www.laprovence.com/
 

 
 
Meritxell a installé son véhicule sur le place de la mairie et entend faire reconnaître son logement comme insalubre. PHOTO ERIC CAMOIN
 
 

 
 
 
Un huissier a établi un rapport sur l'état de la maison en 2016. Il fait entre autres état "de fissures" et d'équipements "désuets" au sein du logement. PHOTOS DR
 
 

 
Un huissier a établi un rapport sur l'état de la maison en 2016. Il fait entre autres état "de fissures" et d'équipements "désuets" au sein du logement. PHOTOS DR
 
 
Depuis mardi soir, une fourgonnette a élu domicile sur le parking de la mairie. À son bord, Meritxell Coderch, une artisan commerçant, mère de trois enfants qui veut obtenir une reconnaissance d'insalubrité de son logement situé Route de Prads. Elle y réside depuis septembre 2009 - à l'époque ses enfants étaient avec elle. "Avant on habitait un logement de 40 m² . Après ça, tout vous semble bien, je n'ai pas fait plus attention que ça à la vétusté de cette maison. Mais en hiver c'était gênant. La maison est mal isolée, le chauffage central a vite montré des lacunes." 
Le 30 mai 2016, un huissier établira un rapport. Celui-ci fait état entre autres "de nombreuses fissures sur les murs dans la cage de l'escalier", d'un "cabinet de toilettes inutilisable, "d'une installation électrique vétuste." 


Le rapport fait 25 pages.


"Au bout d'un moment on a des droits" 


Mais les premières années d'occupation, Meritxell ne dénonce pas la situation de son logement. Jusqu'à ces derniers temps où les rapports avec le propriétaire se détériorent. Avant lui, la maison appartenait à des membres de sa famille avec qui le courant, semble-t-il, passait mieux. "Quand il y avait un problème, il me demandait de financer des réparations, de procéder moi-même à des travaux fastidieux. Les menues réparations sont à la charge du locataire mais pas quand elles sont à mettre sur le compte de la vétusté des lieux. Au bout d'un moment on a des droits." De son côté le propriétaire (voir ci-contre) l'accuse de mensonges.


Sur le coup d'une procédure d'expulsion, Meritxell s'est installée sur le parking de la mairie et entend faire reconnaître son logement comme insalubre. "Je suis là en signe de protestation. Je ne veux pas que d'autres familles subissent l'état déplorable de ce logement."



"Ce ne sont que des mensonges"


Nous avons contacté le propriétaire qui possède d'autres logements à la Javie. Il réfute les déclarations de Meritxell sur l'insalubrité du logement. "Cette dame ne profère que des mensonges. 
Quand elle a signé l'état des lieux de sa main, tout avait été refait à neuf. Ce n'est pas un hasard si pendant toutes ses années, elle a habité cette maison sans se plaindre. Il n'y a d'ailleurs jamais eu de problèmes avec le locataire précédent." Selon lui, l'état actuel de la maison est dû à l'absence ou au mauvais entretien de sa locataire.


 "Soit, elle ne s'est pas occupée de la maison, soit elle a procédé elle-même à des dégradations. Quand elle en a pris possession, l'installation électrique avait été refaite. J'ai les factures qui l'attestent. Pour le reste, évidemment qu'il y a des microfissures, c'est l'une des maisons les plus anciennes du village, mais elles ne menacent pas la structure. Moi, quand je lui ai laissé la maison, elle était en bon état."


Pour lui, les problèmes sont survenus quand sa locataire a refusé de s'acquitter de tâches à sa charge, comme ramoner la chaudière. "Elle a déjà essayé de classer le logement comme insalubre sans succès, c'est pour ça qu'elle veut médiatiser l'affaire. De mon côté, j'avais lancé une procédure d'expulsion pour défaut d'entretien et occupation de son logement à titre professionnel alors qu'il s'agit d'un bail privé." Il n'exclut pas de recourir à d'autres procédures si la situation l'exige.
Maxime Lancestre

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
 
Alpes : elle campe sur le parking de la mairie pour dénoncer l'état de son logement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parking pour les saisonniers en station de ski.
» INQUIETE pour ma perruche
» Le safran
» Novice en la matière
» Feuilles Pivoine toxiques ou pas? clochette est bizarre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Peyroules :: Tout et encore...sur le village...et alentours :: Informez-nous ! Journaux du jour, Manifestations locales.-
Sauter vers: