Forum de Peyroules

Village au 3/4 Pro Le Pen (faut le savoir)
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

  Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Manifestations à Caille   Lun 01 Aoû 2011, 16:45

Fête à Caille


JEUDI 04 AOUT

21h00 Spectacle musical : YOGAN LE TZIGANE
Avec le concours des « Estivales » du Conseil Général

VENDREDI 05 AOUT

19h00 Concours de boules mixte – 80€ + les mises
20h00 Grillades
21h00 Consolante – 50€
21h30 Procession aux flambeaux dans le village
22h30 Grand bal avec MIX’AGES

SAMEDI 06 AOUT

09h00 Ball-trap : Poules d’essais
10h00 Aubade à la population – Route de la Plaine
12h00 Grillades et buvette à l’Embut
14h00 Ball-trap : Concours
15h00 Concours de pétanque en doublette - 50€ + les mises
15h30 Concours de Scrabble –
Renseignements et inscriptions au 06 60 63 81 54
22h30 Grand bal avec L’ORCHESTRE SYNTHESE

DIMANCHE 07 AOÛT
Toute la journée
Vide Grenier et Foire Artisanale
Ball Trap à l'arc

10h00 Aubade à la population – Le Village
15h30 Concours de boules : 14ème souvenir Henri Funel
Pétanque 2x2 – 200€ + les mises
Consolante 50€ + les mises
17h00 Messe
17h45 Dépôt de la gerbe aux monuments aux morts
18h30 Apéritif d’honneur au Lavoir
21h00 Repas et spectacle musical suivis d'un bal avec DJ


LUNDI 08 AOÛT

09h00 Inscription concours de boules + consolante sous le chapiteau
09h00 Anchoïade et charcuterie offerts par le Comité des Fêtes
10h00 Tirage – Concours de boules provençales 3x3
350€ + les mises
13h00 Aïoli monstre (sur réservation)
15h00 Reprise du concours et Consolante à la provençale 3x3 - 50 €
15h30 Jeux Gratuits pour les enfants de 6 à 12 ans puis goûter
17h00 Concours de Belote contrée
20h00 Tirage de la tombola
20h30 Moules Frites (sur réservation) – Grand Bal avec MIX’AGES

MARDI 09 AOÛT

12h30 Méchoui monstre dans la plaine (sur réservation)

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Yogan le tzigane   Jeu 04 Aoû 2011, 23:48

Nous revenons du spectacle musical prévu et franchement, un concert de GRANDS musiciens.

21h00 Spectacle musical : YOGAN LE TZIGANE
Avec le concours des « Estivales » du Conseil Général





Yogan et son papa sont des tziganes roumains, le papa est, entres autres, le créateur de la musique du film Le Gitan avec Alain Delon tourné en partie au Plan de Grasse.

Beaucoup de talent donc beaucoup de plaisir à les écouter


Tango, musiques tziganes, musiques de films, reprises de morceaux de Django Reinhardt, musiques Russes, morceaux de la Moldavie.. bref, un vrai régal, la salle était pleine, une vraie bonne soirée musicale !


Les deux sont issus du groupe Zingaria dont voici un extrait...




Voici Yogan





Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Ven 05 Aoû 2011, 00:08

YOGAN LE TSIGANE ET SON VIOLON MAGIQUE


Musique traditionnelle




Yogan est le fils de Lick Dubois, fameux compositeur de la musique du film « Le Gitan », d’Alain Delon. Comme tous les gitans Sintis, il a commencé la musique dans son berceau, pour obtenir un premier prix de conservatoire de violon.





Les musiciens tziganes, ont développé un style de jeu familial qui leur est propre, et qui conjugue bien souvent vitesse d'exécution et improvisations ponctuées de trilles et d'appoggiatures.



Yogan exprime maintenant, toujours avec cœur et générosité, sa culture avec son archet.





A chacune de ses apparitions il se fera un plaisir de vous faire cadeau de musique, d’aventure et de voyage ! Il est toujours accompagné par ses amis, Nadine violoniste, Jean Christophe accordéoniste, Freddy guitariste et Arnaud contrebasse qui aiment partager avec lui tous ces grands et chaleureux moments !



* Trilles :




Dans la musique tonale occidentale, un trille est un ornement musical, imaginé au XVIe siècle, qui consiste à alterner très rapidement la note de base (la note principale), sur laquelle est noté le trille, et la note située juste au-dessus.

Cet ornement est par exemple utilisé pour donner du relief à une note tenue.

Le battement du trille se réalise toujours avec la note naturelle suivante dans l'ordre de l'échelle diatonique. L'intervalle entre la note principale et le trille dépend donc de l'armure.

Suivant le contexte de l'interprétation on peut distinguer :


  • le trille classique, qui laisse entendre en premier la note principale ;
  • le trille baroque qui est interprété comme s'il était précédé d'une appoggiature.

Le trille est noté tr. souvent suivi d'un trait horizontal ondulé qui court sur toute la tenue de la note. Lorsque la seconde note doit être altérée, on place l'altération au-dessous du signe tr. Des petites figures de notes indiquent parfois la manière de commencer et de terminer le trille.


Exemple de notation d'un trille baroque et d'une possible exécution :












Dans la musique tonale occidentale, une appoggiature est un ornement mélodique servant à retarder la note suivante — note principale — sur laquelle on veut insister. L'appoggiature prend la forme d'une petite figure de note dont la durée doit être soustraite de la note principale. Le terme vient du verbe italien appoggiare, qui signifie soutenir.


Le même mot désigne également une note étrangère à l'harmonie, et ce n'est pas un hasard : en effet, le plus souvent, l'appoggiature en petite note — ou appoggiature mélodique — constitue également une note étrangère — ou appoggiature harmonique — ornant l'accord sur lequel elle se produit.

  • Une appoggiature mélodique peut être altérée.


  • Il existe deux sortes d'appoggiatures mélodiques, la longue et la brève. Toutes deux sont habituellement attaquées sur le début du temps.


Il convient de noter toutefois, que depuis le XIXe siècle, une pratique s'est développée qui consiste à soustraire la durée de l'appoggiature de la valeur de la note précédente.




Appoggiature longue





Une appoggiature longue est une petite figure de note de valeur déterminée — une blanche, une noire, une croche, etc. Elle peut être simple ou double, voire même triple (par exemple, dans la première mesure de l'opus 62-6 "Frühlingslied" de Felix Mendelssohn-Bartholdy).


Appoggiature brève


Une appoggiature brève — ou acciacatura — est une petite figure de note barrée — le plus souvent, une croche — qui s'exécute très rapidement. On lui affecte très souvent le quart de la valeur de la note qu'elle précède. Les règles d'interprétation sont très souples et il existe des appoggiatures de plusieurs notes placées plus librement.


L'appoggiature en tant qu'ornement mélodique n'est plus guère employé depuis le milieu du XIXe siècle. Lorsqu'il y a véritablement appoggiature au sens harmonique du terme, celle-ci est simplement notée avec des figures ordinaires s'intégrant dans le calcul des valeurs de chaque mesure. Etant donné que chaque appoggiature mélodique — comme d'ailleurs tout ornement mélodique — peut également s'écrire en valeurs ordinaires, il est permis de s'interroger sur la différence qu'il y a entre les deux types de notation. La notation baroque présente peut-être l'avantage d'une plus grande souplesse dans l'exécution des ornements notés tels quels, par rapport à leur équivalent en notation moderne — en figures ordinaires. Mais surtout, la notation baroque, en opérant sur le papier une discrimination entre les notes principales — représentées par les figures ordinaires —, et les notes secondaires — représentées par les petites figures —, invite le lecteur/interprète à opérer une analyse mélodique élémentaire de la partition. En notation moderne, par contre, toutes les figures ayant la même taille, leur importance relative par rapport au contexte tonal et harmonique, est moins apparent, surtout si l'on ne dispose pas de la partition complète — le conducteur d'orchestre. Du point de vue de l'auditeur, cependant, le résultat musical n'est pas nécessairement perceptible.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Caille dans le 06   Dim 22 Juil 2012, 18:46

Aujourd'hui avait lieu la 1ere fête concernant la création du PNR (Parc National Régional )des Préalpes d'Azur à Caille.

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur ces adresses.

http://www.regionpaca.fr/actualites/detail-actualite/article/prealpes-dazur-un-6eme-parc-naturel-regional-en-provence-alpes-cote-dazur.html

http://www.cotedazur-montagne.com/evenements-manifestations-ete/fete-de-la-creation-du-pnr-des-prealpes-d-azur-a-caille-news_3116.html

http://www.pnr-prealpesdazur.fr/


Sachez toutefois que ce parc regroupe les communes suivantes :

dans les Alpes-Maritimes, le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur regroupe les communes suivantes :

•Aiglun,

•Andon,

•Ascros,

•Bézaudun-les-Alpes,

•Bonson,

•Bouyon,

•Briançonnet,

•Cabris,

•Caille,

•Carros,

•Caussols,

•Cipières,

•Collongues,

•Coursegoules,

•Cuébris,

•Escragnolles,

•Gars,

•Gattières,

•Gilette,

•Gourdon,

•Grasse,

•Gréolières,

•La Penne,

•Le Bar-sur-Loup,

•Le Broc,

•Les Ferres,

•Les Mujouls,

•Pierrefeu,

•Revest-les-Roches,

•Roquesteron,

•Roquestéron-Grasse,

•Saint- Antonin,

•Saint-Auban,

•Saint-Cézaire-sur-Siagne,

•Saint-Vallier-de-Thiey,

•Sallagriffon,

•Saint-Jeannet,

•Séranon,

•Sigale,

•Spéracèdes,

•Toudon,

•Tourette-du-Château,

•Tourrettes-sur-Loup,

•Valderoure,

•Vence

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Dim 22 Juil 2012, 18:51

Vous allez reconnaître sans nul doute des visages familiers et d'autres moins...













Vous la reconnaissez la dame fraîchement élue ?

Il s'agit de Delphine Batho, ministre de l'Écologie,de l'Énergie et du Développement durable.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Delphine Batho   Dim 22 Juil 2012, 18:58

Source http://www.lefigaro.fr/

Pour Delphine Batho, il n'est pas question de revenir sur la loi de 2011 interdisant la fracturation hydraulique.


La communication gouvernementale bat son plein dans le dossier des gaz de schiste. Avec des orientations différentes.

Quelques jours après qu'Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a rouvert la porte à l'exploration du sous-sol français, Delphine Batho l'a refermée. Vendredi, la ministre de l'Écologie, de l'Énergie et du Développement durable a indiqué qu'il n'était pas question de revenir sur la loi de 2011 interdisant la fracturation hydraulique.

Or, il s'agit de la seule technologie utilisée actuellement partout dans le monde pour produire ces gaz non conventionnels.

Au sommet de l'État, on indique clairement que le ministère de l'Énergie a la primauté dans ce dossier, même si le Redressement productif peut y être associé. Delphine Batho et Arnaud Montebourg se sont vus jeudi pour aborder ce dossier sensible.
Les gaz de schiste auront vocation à être évoqués durant la conférence environnementale de la mi-septembre.

Nous prenons bonne note des dernières déclarations du gouvernement qui écarte la possibilité de procéder à des évaluations, nous souhaitons simplement que cette question soit sur la table, relève Jean-Louis Schilansky, le président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Une autre technologie que la fracturation hydraulique permettrait-elle une position plus souple de la part de l'État? François Hollande l'avait laissé entendre pendant la campagne.

Chacun a bien conscience qu'il ne faut pas insulter l'avenir, souligne un expert du secteur, pour le moment, les conditions techniques et politiques ne sont pas réunies pour un changement de cap mais la situation n'est pas ­figée.







Delphine Batho est une femme politique française, née le 23 mars 1973 à Paris 12e.

Leader syndicale étudiante, puis de SOS Racisme, spécialiste de la sécurité au Parti socialiste, elle succède à Ségolène Royal comme députée de la deuxième circonscription des Deux-Sèvres en 2007.

Porte-parole de François Hollande, lors de la campagne présidentielle de 20122, elle est tout d'abord nommée ministre déléguée à la Justice dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault, avant de devenir ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie le 21 juin 2012 dans le 2e gouvernement Ayrault composé après les élections législatives, où elle a été réélue députée dès le premier tour dans sa circonscription des Deux-Sèvres.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Dim 22 Juil 2012, 18:59

http://www.lemoniteur.fr/

Delphine Batho gère l’urgence en attendant le débat national





© JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie

Au fur et à mesure de ses auditions devant les différentes Commissions parlementaires, Delphine Batho dessine les contours des intentions gouvernementales en matière d’énergie. Et dans l’immédiat, la conférence environnementale fixée aux 14 et 15 septembre.

En réponse à une question de la sénatrice de l’Oise, Laurence Rossignol, mardi 17 juillet, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a convenu qu’il pourrait y avoir « des mesures transitoires », concernant notamment les énergies renouvelables, dans l’attente des « règles stables » qui naîtront du grand débat sur la transition énergétique, dont le lancement est prévu à la rentrée et qui débouchera, on le sait, sur une loi de programmation énergétique dans le courant de 2013.

La profession des ENR, notamment, est dans l’attente urgente de nombre de développements. La ministre l’a promis, lors de son audition devant les Commissions du Développement durable et des Affaires économiques, de la Chambre haute : « j’annoncerais dans les prochains jours la validation de l’appel d’offres pour les grandes installations » photovoltaïques. Les choses semblent plus compliquées pour les installations de moyenne puissance, les résultats de l’appel d’offres n’étant « pas satisfaisants », avec des prix trop élevés, a-t-elle indiqué, précisant qu’elle étude le bon dimensionnement de ces projets afin de pouvoir donner dès la semaine prochaine un signe clair aux entreprises concernées. Concernant l’hydroélectricité, un décret sera « pris dans une dizaine de jours ».

Autre attente du secteur français de l’énergie, celle qui concerne cette fois le mécanisme de capacité : « j’examine actuellement le décret », indique la ministre. De cette spécificité française, elle s’est entretenue en début de semaine – lors de son déplacement à Pétersberg, en Allemagne, pour le 3e dialogue ministériel sur le climat - avec ses confrères allemand et britannique qui, dit-elle, « souhaitent une réflexion européenne en la matière ».



Interrogations sur les compteurs Linky




Enfin, les compteurs Linky sont-ils morts ?, l’interroge, avec quelque emphase, le sénateur de l’Eure Ladislas Poniatowsky. « Le gouvernement travaille (sur ce sujet) avec la volonté d’aboutir mais il est vrai que l’investissement financier est très important », observe Delphine Batho.



Conférence environnementale = conférence de méthode




Voilà pour l’immédiat. À la rentrée, ce sera la conférence environnementale, dont la ministre devait présenter le 18 juillet en conseil des ministres l’architecture et qui s’inscrit comme une « avancée majeure du Grenelle de l’environnement », celui-ci étant à nouveau salué, même si depuis la loi Grenelle I qu’avaient votée les Socialistes, le processus a connu un certain essoufflement, avait déjà souligné Delphine Batho devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale la semaine passée.
Cette conférence environnementale aura, on le sait, deux priorités : la biodiversité et l’énergie.


Elle se devra d’être une « conférence de méthode » arrêtant les « modalités précises » du « grand débat national et citoyen » sur la transition énergétique, dont la tenue est rendue nécessaire par les enjeux de lutte contre le réchauffement climatique, mais pas seulement, a indiqué la ministre, rappelant que le secteur de l’énergie en France compte 500 000 emplois directs et indirects, représente 25 % des investissements et plus de 2 % du PIB.



L’enjeu du développement des énergies renouvelables




Mais l’enjeu est aussi celui de l’indépendance énergétique avec une facture qui a atteint 61,4 milliards d’euros l’an dernier, soit 3 % du PIB. Il est également celui de la montée en puissance des énergies renouvelables dont la part « est très insuffisamment développée dans le mix, lequel a peu évolué dans une période récente », a souligné la ministre. La preuve devrait en être donnée ce jeudi avec la présentation, par le directeur général de l’Energie et du Climat, du bilan énergie 2011.

Sans attendre, la ministre de l’Écologie a, avec Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, confié lundi au Conseil général de l’Economie, de l’Industrie et des Technologies et au conseil général de l’Environnement et du Développement durable deux missions l’une sur la filière amont du photovoltaïque et l’autre sur l’éolien, a annoncé Delphine Batho mardi. Des missions qui devront rédiger chacune un rapport avec des propositions sur la stratégie à mettre en place pour favoriser la production française « car nous n’avons plus de société française dans les dix premiers mondiaux dans chacun de ces domaines », a-t-elle précisé. Une sorte d’état des lieux qui sera prêt pour le 13 septembre, donc disponible pour l’ouverture de la conférence environnementale.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Dim 22 Juil 2012, 19:00

http://www.lavie.fr/





Ecologie


Gaz de schiste : Delphine Batho confirme l'interdiction de la fracturation hydraulique


Mathilde Goupil - publié le 20/07/2012

Alors que le gouvernement est divisé sur la question de la réouverture du dossier gaz de schiste, la ministre de l'Ecologie Delphine Batho a confirmé, vendredi 19 juillet, l'interdiction portant sur leur exploitation, et a annoncé une réforme du Code minier.

La délivrance des permis d'exploitation du gaz de schiste à Total et Schuepbach Energy, début 2010, avait suscité une forte protestation chez les écologistes en France © Gérard Julien / AFP


"Le gouvernement maintient son interdiction sur l'exploitation du gaz de schiste" a déclaré Delphine Batho, vendredi matin sur BFMTV. La ministre a assuré qu'aucun permis d'exploration ou d'exploitation du gaz de schiste ne serait délivré. Elle a également fait l'annonce d'une prochaine réforme du Code minier, qui régit l'exploitation des sous-sols, "dans la concertation, avec toutes les associations et les entreprises concernées". Et de rappeler : "Il faut que nous ayons un Code minier qui respecte la Charte de l'environnement". Le texte est en effet inscrit dans la Constitution française depuis 2004.

La fin d'une épopée ?


En vue d'évaluer les ressources en gaz de schiste du sous-sol français, Total et la société américaine Schuepbach Energy avaient obtenu début 2010 des permis d'exploration à Montélimar et dans le Midi. Conformément au Code minier, aucune enquête publique n'avait alors été menée. Or, la seule technique connue d'exploration du gaz de schiste est la fracturation hydraulique. Mélangée à des produits chimiques, de l'eau à très haute pression est injectée dans la roche afin de la faire éclater.

Le problème ? Son utilisation s'accompagne de multiples dommages pour l’environnement: pollution des nappes phréatiques et de l'air, fuite de méthane et de substances radioactives au moment de l'extraction, consommation d'eau douce importante... Très rapidement, des protestations avaient eu lieu, demandant le retrait des permis et l'interdiction de la fracturation hydraulique. Le 13 juillet 2011, le gouvernement Fillon avait fait voter une loi interdisant la fracturation hydraulique, faisant de la France le premier pays à interdire la technique controversée. En octobre 2011, les permis d'exploitation de Total et Schuepbach Energy étaient abrogés.

Apaisé depuis plusieurs mois, le débat a ressurgi la semaine dernière, lorsqu'Arnaud Montebourg a confié qu'en prévision de la Conférence environnementale des 14 et 15 septembre prochain, le gouvernement allait "regarder" le sujet de la fracturation hydraulique. Celui pour qui "la question du gaz de schiste est posée" s'est vu fermement contredit ce matin par Delphine Batho, en charge du dossier : "Sa réflexion intellectuelle n'est pas basée sur des faits". A noter que son éphémère prédécesseur au ministère de l’Ecologie, Nicole Bricq, était en tant qu’élue de Seine-et-Marne, elle-même fortement opposée à l'exploitation du gaz de schiste.

Une réunion qui sème le doute


Après avoir rencontré les partenaires de la future conférence mercredi dernier, la nouvelle ministre de l’Ecologie a précisé: "À aucun moment, il n'a été question de gaz de schiste". Les ONG environnementales sont cependant conviées à Matignon le 24 juillet prochain pour une réunion avec Jean-Marc Ayrault et Delphine Batho, comme l'a révélé avant-hier Europe 1. Mais pour la ministre, le sujet ne sera abordé qu'en cas de demande des ONG. Et elle insiste : "Rien dans l'agenda du gouvernement n'envisage de revenir sur l'interdiction". Affaire à suivre...

A lire aussi


> Coup d'arrêt à l'exploitation du gaz de schiste [octobre 2011]
>
Gaz de schiste : la pression monte [reportage dans le Vaucluse - mars 2011]


_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Dim 22 Juil 2012, 19:15

Allez, on termine la fête sur un pt'it air avec la banda dou païoun










_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Polémique suite à un incendie à Caille   Jeu 15 Sep 2016, 18:03

Polémique suite à un incendie à Caille


 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/
 
 
Début septembre, un incendie a entièrement détruit un gite sur la commune de Caille et une personne avait été sérieusement blessée. Aujourd'hui les propriétaires portent plainte.
 
 
   Par Denise Delahaye



Les propriétaires entendent dénoncer des dysfonctionnements lors de l'intervention du SDIS, Service départemental d'incendie et de secours. Ils mettent en cause aussi la responsabilité de la commune.

Reportage de Coralie Becq, Benoît Loth et Alexandre Taba

 

Intervenant dans le reportage : Cédric Soria, Stéphane Bielhber et Yves Funel, le maire de Caille

 




Polémique suite à l'incendie d'un gîte à Caille
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Un immeuble s'effondre à Saint-Étienne-de-Tinée    Lun 14 Nov 2016, 14:30

Un immeuble s'effondre à Saint-Étienne-de-Tinée
 

http://www.nicematin.com/








 
Saint-Etienne-de-Tinée (image d'illustration)
 
Photo Richard Ray
Une explosion a retenti ce lundi vers 12h40 à Saint-Étienne-de-Tinée, au lieu-dit Saint-Maur, suscitant un important déploiement de moyens de secours.
Selon les premiers éléments, un immeuble de deux étages se serait littéralement effondré, pour une raison encore inconnue.
Une cinquantaine de sapeurs-pompiers a été dépêchée sur place avec une vingtaine d'engins, ainsi que les gendarmes.
Lors d'un bilan provisoire à 13h20, on ignorait encore si le sinistre a fait des victimes ou non.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Jeu 22 Déc 2016, 14:09

Des sculptures et des tableaux volés découverts chez un commerçant des Hautes-Alpes


Quatre sculptures en bronze et des tableaux ont été découverts le 13 décembre dernier chez un commerçant de 55 ans qui habite les Hautes-Alpes. Ces œuvres ont toutes été volées dans des galeries parisiennes ou chez des particuliers. 




KB avec AFP
 
 
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/hautes-alpes/







 
L'enquête au départ ne vise pas ce commerçant des Hautes-Alpes. La brigade de répression du banditisme de Paris s'intéresse à deux hommes soupçonnés de recel de neuf pochoirs de Picasso volés entre 2007 et 2010 dans des galeries parisiennes et chez des particuliers. Ces hommes de 55 et 60 ans ont été interpellés et seront prochainement jugés à Paris.  Ces neufs pochoirs avaient été vendus 65.000 euros lors d'une vente à Drouot le 1er avril dernier à un collectionneur d'art américain, qui s'était ensuite rendu compte que ces œuvres avaient été volées à leur précédent propriétaire.





CONNU POUR DES VOLS AVEC EFFRACTION



Chargée de l'enquête, la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne identifie le vendeur des pochoirs volés, un homme de 60 habitant dans les Hauts-de-Seine. 



Il est convoqué par les enquêteurs et entendu en audition libre. Le 13 décembre, les policiers de la BRB interpellent dans les Hautes-Alpes son beau-frère, un commerçant de 55 ans, connu des services de police pour vol avec effraction.


 A son domicile, les policiers retrouvent quatre sculptures en bronze et des tableaux, tous dérobés dans des galeries parisiennes ou chez des particuliers.


 "Les deux hommes sont convoqués au premier trimestre 2017 par le tribunal correctionnel de Paris pour être jugés pour recel d'oeuvre d'art", a-t-on appris de source proche de l'enquête.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Mar 10 Jan 2017, 20:04

L'après-Midi   "il était encore une Fois"


Caille

C'est demain de 14h à 16h à la bibliothèque de Caille, en-dessous de l'épicerie. Rejoignez-nous pour passer un moment et prendre le temps de raconter une histoire, jouer  ...



Mercredi 11 janvier 2017 14h
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Caille : Repas dansant pour la Saint Valentin    Mer 25 Jan 2017, 19:47

Repas dansant pour la Saint Valentin
CAILLE - 06750 - Salle des Trois Jardins (sous l'auberge)






Mardi 14 févr 2017 19:30   au   15-févr 2017 02:00

Auteur : FUNEL Audrey ( audrey.funel@hotmail.fr )
________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   Mer 23 Aoû 2017, 13:39


_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caille : L'après-Midi "il était encore une Fois"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade cet après midi sur la région lilloise
» un après midi au soleil !!!
» sortie cet après midi
» Un samedi après-midi à l'école...
» Ballade de cet après midi,... très chaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Peyroules :: Tout et encore...sur le village...et alentours :: Informez-nous ! Journaux du jour, Manifestations locales.-
Sauter vers: