Forum de Peyroules

Village au 3/4 Pro Le Pen (faut le savoir)
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Éolien : scandale d’État …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosfelder
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 68
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Projet de Parc d'éoliennes en face de la Foux   Dim 08 Jan 2012, 15:38

Bonjour à tous et à toutes,

M et Mme Jessop (de Valderoure) se démènent dans tous les sens pour informer les
riverains des dangers que représente ce projet. Ils ont monté un site très
intéressant accessible à cette adresse : http://pottyplace.com/vent/

Vous y trouverez une pétition (à signer), pleins d'informations intéressantes
(notamment sur les impacts et les effets sanitaires néfastes de tels projets)
ainsi que des photomontages très bien réalisés.

Leur action mérite le soutien de tous ! Pour le moment la population paraît être unanimement opposée (à part le maire de Valderoure !)


Revenir en haut Aller en bas
Mathieu
Photographe en chef du village et administrateur
Photographe en chef du village et administrateur
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 25
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 17:07

Pétition signée !

C'est pas normal qu'une commune puisse détruire autant le paysage (Rien qu'à voir le mat d’anémométrie qui est très largement visible depuis Peyroules).
De plus, l'éolien est très loin de faire l'unanimité (problème de vent, énergie à consommer sur place, problème de fiabilité ...)

Il ferait mieux d'investir dans le solaire (exemple avec les panneaux solaires qui produisent même la nuit : http://www.lelezard.com/lire-45-de-l-energie-solaire-pour-tous-jour-et-nuit.html ).

Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 17:51

Je vais aller sur le lien car je ne connais pas REELLEMENT les tenants et les aboutissements de ce type de projet.

D'un coté, l'on se plaint du danger de nos Centrales vieillissantes et peu sûres (Voir actualité récente) d'un autre coté, hormis le bruit que font ces éoliennes, je n'en ai pas encore saisi les véritables inconvénients et dangers.

Concernant les panneaux photovoltaïques, il est vrai que c'est une sacrée ressource mais on ne parle jamais de leur futur recyclage (à priori problématique )et pourtant, il semblerait que c'est aussi très polluant lorsqu'ils sont devenus inactifs.

Donc, pour ma part, je ne sais pas quelle position prendre n'étant pas suffisamment informée tout en sachant que je suis comme beaucoup dans le respect de la nature en essayant(comme je peux) de polluer le moins possible.

Ceci étant, voyageant pas mal (je sais, la taxe carbone pollue... sortir )j'ai remarqué que dans beaucoup de pays, les éoliennes commencent à être TRES largement utilisées.

En France, lorsque vous allez vers Lyon, je ne sais plus à quel niveau, quelques éoliennes bordent l'autoroute.

Aujourd'hui, qu'est ce qui est le plus rentable, le plus innovant ayant un rendement maximisé et en étant le moins dangereux possible ?
Nous savons tous que nos ressources naturelles ne seront pas toujours perennes...

* Aspects financiers, enjeux d'EDF etc ...?




C'est ce type de questions que je me pose alors peut-être une réunion d'information serait nécessaire pour expliquer aux villageois de Valderoure mais aussi des villages environnants ce qu'il en est réellement, je suis presque sûre que beaucoup ne maîtrisent pas réellement le sujet...dont moi ! lol!

Bon, je vais sur le site puis on enverra un mail à tous pour les informer de ce sujet...brûlant

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Rosfelder
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 68
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 18:06

Merci Mathieu.

Pour la réponse de Faï Tira, je pense que le mieux, ce serait effectivement de décortiquer le site de Ruth Jessop.

Evidemment qu'il faut trouver une solution alternative au nucléaire, mais ce n'est pas ce type de projet grandiose qui répond aux besoins : comme on dit, et pour commencer, le meilleur Kw est celui que l'on économise ! Surtout si de tels projets doivent dénaturer une région et la rendre invivable, on est toujours devant la même logique productiviste et le même mépris des populations.

Il faut bien noter qu'il s'agit d'un projet EdF qui nous promet à la fois les nuisances du nucléaire et les autres en prime... Rien à voir avec une véritable transition démocratique vers les énergies renouvelables...
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 18:16

Mathieu a écrit:


http://www.lelezard.com/lire-45-de-l-energie-solaire-pour-tous-jour-et-nuit.html


Cest un truc de fou, as-tu bien lu l'article ?

Cette pile à combustible, théoriquement commercialisable d’ici 10 ans, pourrait d’ailleurs être rechargée par d’autres génératrices écologiques, telles des turbines sous-marines ou des éoliennes.



On en revient aux éoliennes, c'est le serpent qui se mord la queue !!!

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 23:12

BONNE ANNEE ,BONNES SANTE A VOUS TOUS ou est passer la bonne vieille bougie fai tira

les éoliennes se trouvent dans la vallee du Rhone a titre indicatif

patrick

Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Dim 08 Jan 2012, 23:15

Quelle bougie ???

Moa pas compris !

Pour les voeux de bonne année, c'est ici

http://peyroules.nouslesfans.com/t669-bonne-annee-2012?highlight=bonne+ann%C3%A9e langue

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Farigoulette
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 67
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 08:10

moi je pense que c'est mieux ça que le nucléaire...qui risque à chaque instant de nous "p...." sur la tête !

mais nos petits oiseaux migrateurs ? y avons-nous pensé ? dans chaque outil pour l'énergie, il y a le pour et le contre. Et comme nous sommes de plus en plus nombreux donc de plus en plus consommateurs, il va bien falloir arriver à trouver le meilleur compromis pour tous, sans que notre "mère planète" n'en souffre trop !
Revenir en haut Aller en bas
Ninou
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 40
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 13:05

Je suis de l'avis de Farigoulette, cette énergie renouvelable est une solution alternative aux energies fossiles et nucléaires. C'est une énergie propre donc non polluante.

Le site www.energieeolienne.net permet de s'informer sur l'éolien, notamment les aspects économiques, écologiques et environnementaux.

Du point de vue économique, l'énergie éolienne est rentable car le vent est gratuit au contraire du carburant et du nucléaire.

Les inconvénients de l'énergie éolienne extrait du site internet sité ci-dessus:

"Premièrement, il faut admettre qu’il est difficile de rater une éolienne dans le paysage, d’autant plus que les sites les mieux ventés sont également ceux où les éoliennes sont les plus visibles. Le design des nouvelles éoliennes s'intègre mieux au panorama, mais il s'agit d'un point faible.

Autre inconvénient qu’il ne faut pas oublier : le bruit. Le bruit des éoliennes peut être classé en deux catégories. Il y a soit le bruit produit par le passage de l’air dans l’hélice, soit le bruit produit par la rotation des éléments mécaniques. Toutefois, le bruit des éoliennes est faible et peu désagréable, car grave. A 200 mètres, il est inaudible. Certaines recherches, dont on peut toutefois contester l'objectivité, font même valoir que les éoliennes ont un effet apaisant.

De plus, il se trouve que l’éolien a deux conséquences sur les oiseaux : la collision directe notamment la nuit et la réduction sensible de leur habitat. Toutefois, il n’y a pas encore d’études disponibles sur l’impact de ces parcs éoliennes sur la faune et la flore d’une manière générale.

Enfin, les éoliennes génèrent aussi des interférences électromagnétiques. La rotation de l’hélice de l’éolienne crée des signaux parasites intermittents qui interfèrent avec les trajectoires originales de transmissions des signaux de télévision, de radio ou de toute communication hertzienne.

Les accidents d'éoliennes

Il y a très peu de risques d'accident des éoliennes. Le risque de gel des pales est très faible. Par très grosse chaleur, les éoliennes peuvent toutefois prendre feu."

C'est vrai que les éoliennes ont un impact sur le paysage et les oiseaux c'est ce qui me dérange le plus. Dans une plaine, un parc d'éolienne est moins choquant que sur une colline ou au somment d'une montagne, donc concernant le Cheiron ça me gêne mais en plaine non.

Mais en fait j'adore regarder une éolienne , je trouve ça, appaisant!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Rosfelder
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 68
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 17:02

Mais Farigoulette, EdF nous propose ET le nucléaire ET des projets pharaoniques comme celui-ci.
Il me semble que ce qu'il nous faut, c'est une économie à dimension humaine, qui respecte tout un chacun, et la nature dont nous sommes indissociables. Autrement, nous courons à la catastrophe et nous nous déchargeons sur les générations futures (qui va gérer les stocks de déchets nucléaires actifs pendant des siècles et des millénaires, où vont migrer les populations qui doivent quitter leurs vallées et leurs plaines pour y implanter de tels projets ?)
Il existe en ville bien assez de friches industrielles, de toitures inutilisées, d'espaces inexploitables (long des autoroutes, etc.) pour y installer des milliers de panneaux photovoltaïques.
On ne fera pas le bonheur de l'humanité au dépends de certains, en détruisant les derniers espaces et paysages sauvages !
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 17:13

rosfelder a écrit:
On ne fera pas le bonheur de l'humanité au dépends de certains, en détruisant les derniers espaces et paysages sauvages !
Ah là, je suis bien d'accord

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 17:26

En fait, ce qu'il faudrait connaître (je ne l'ai pas trouvé sur le 1er site) c'est le VRAI impact financier que cela représente pour la commune de Valderoure et alentours mais aussi et surtout pour EDF et à partir de là, les choses s'éclairciront, je pense. (Chiffres)

Je reste indécise malgré le fait que je préfére et de loin les éoliennes plutôt que les centrales parce que je ne les trouve pas si inesthétiques et en tout cas moins dangereuses !

Alors, si l'on supprime le nucléaire (qui fournit en électricité presque la totalité de la région, faut quand même en être conscient) si l'on n'accepte pas les éoliennes, quelles autres ressources avons-nous à part les ressources naturelles telles que le bois en sachant que le gaz et le pétrôle ne seront pas éternellement disponibles?
(Rappelez-vous aussi l'abandon du projet Boutre Carros)

Ceci étant, il a bien fallu l'accord du maire de Valderoure aux dépend des villageois ?

Il ne s'est rien passé entre la 1ere information puis décision et enfin construction hormis la création du site de M et Mme Jessop ?

Il a du passer du temps non ?

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
RICARD
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 18:34

c'est bien de réagir contre ces éliennes qui gacheront notre si belle montagne.

je suis de Peyroules par le sang.et je suis avec vous contre ce projet débile..

mr ricard robert



rosfelder a écrit:
Bonjour à tous et à toutes,

M et Mme Jessop (de Valderoure) se démènent dans tous les sens pour informer les
riverains des dangers que représente ce projet. Ils ont monté un site très
intéressant accessible à cette adresse : http://pottyplace.com/vent/

Vous y trouverez une pétition (à signer), pleins d'informations intéressantes
(notamment sur les impacts et les effets sanitaires néfastes de tels projets)
ainsi que des photomontages très bien réalisés.

Leur action mérite le soutien de tous ! Pour le moment la population paraît être unanimement opposée (à part le maire de Valderoure !)


Revenir en haut Aller en bas
Eric
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 37
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 20:50

On ne peut pas être contre tout ! Comment aller de l'avant ! Nous vivons aujourd'hui dans un monde qui nous impose toujours plus d'energie . La solution des éoliennes me semble actuellement la plus judicieuse et la plus propre . Il est vrai que lorsque cela touche de près l'environnement dans lequel nous évoluons on est en droit de s'interroger .

Revenir en haut Aller en bas
Farigoulette
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 67
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 21:07

une autre idée : si on devait obligatoirement poser sur chaque maison individuelle des panneaux solaires pour son électricité propre, il n'y aurait plus besoin de parcs d'éoliennes, de centrales nucléaires etc...

mais alors, adieu le "MONOPOLE DE L'EDF" .... et ça, c'est pas demain qu'ils vont y renoncer !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 21:17

Farigoulette a écrit:
une autre idée : si on devait obligatoirement poser sur chaque maison individuelle des panneaux solaires pour son électricité propre, il n'y aurait plus besoin de parcs d'éoliennes, de centrales nucléaires etc...

mais alors, adieu le "MONOPOLE DE L'EDF" .... et ça, c'est pas demain qu'ils vont y renoncer !!!!
C'est exact mais connais-tu le tarif ?

C'est assez onéreux et tous les propriétaires ne peuvent se le permettre d'autant que l'amortissement s'effectue sur plus de 10 ans, de plus, pas mal de sous-traitance depuis que c'est devenu à la mode et beaucoup sont mécontents des résultats...donc pas si facile que ça !

EDF sait cela...et gardera encore longtemps le monopole !

C'est le pot de fer contre le pot de terre

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 21:24

La vraie question est aussi : est-ce que nous accepterions que de telles éoliennes soient disposées par ex. le long des barres !

Bon, ça génerait peut-être les chasseurs lol!

Mais nous ?

Qu'en serait-il réellement ? Parce qu'en fin de compte, c'est lorsqu'on est directement impliqués qu'on se bouge
et surtout que l'on se sent véritablement concernés.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Gérard
Trésorier du CDF - Conseiller municipal
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 63
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Lun 09 Jan 2012, 21:27

Eric a écrit:
On ne peut pas être contre tout ! Comment aller de l'avant ! Nous vivons aujourd'hui dans un monde qui nous impose toujours plus d'energie . La solution des éoliennes me semble actuellement la plus judicieuse et la plus propre . Il est vrai que lorsque cela touche de près l'environnement dans lequel nous évoluons on est en droit de s'interroger .

Comment peut on etre contre la ligne trés haute tension Boutre-Carros et refuser une solution alternative à la production d'électricité.
Que dire de l'impact visuel??
La majorité des francais s'émerveille devant le viaduc de Millau qui s'impose au beau milieu de la vallée du Tarn. L'impact visuel de cet ouvrage est évident.
Une étude sur l'impact paysager est prévue et il appartiendra à chacun de faire ses remarques .

Gégé
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Ven 06 Avr 2012, 23:45

Le sujet est plus que d'actualité car lors d'une réunion municipale, le sujet a été de nouveau abordé !

J'ai cru comprendre que la plupart des élus étaient opposés à ce projet....pourtant bien avancé semble t-il !!

Attendons la suite


Pour ma part, je reste encore indécise sur le sujet

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Rosfelder
Peyroulien
Peyroulien
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 68
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Éoliennes ? Vous avez dit éoliennes ?    Mar 17 Avr 2012, 14:33

L’Association LES AMIS DES MONTAGNES D'AZUR organise une
réunion d'information sur l'installation d'éoliennes industrielles de 150 m de
haut sur le Plateau du Chandy au-dessus de Valderoure, (côté ouest de la Crête du Col de Bleyne).

Venez en nombre à La Ferrière
le vendredi 27 avril à 18h Salle Rurale de la Ferrière

Nous comptons sur votre participation.

Pour plus d'info contact:
Patrick Comellas 04 93 66 22 68
patrick.comellas@orange.fr

ou Alain Gioanni 04 93 60 39 28
aje.gioanni@wanadoo.fr

Informez-vous sur ce projet dément et regardez les simulations sur :


http://pottyplace.com/vent
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Mar 17 Avr 2012, 20:23



http://pottyplace.com/vent/

patrick.comellas@orange.fr

aje.gioanni@wanadoo.fr

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   Mer 18 Avr 2012, 20:58

Le 1er projet éolien fait polémique

Une association dénonce la possible implantation de 23 éoliennes dans l'arrière-pays grassois











_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Transition énergétique : le débat ne peut pas essuyer un nouvel échec   Dim 23 Déc 2012, 18:37



Transition énergétique : le débat ne peut pas essuyer un nouvel échec





Par Bastien Alex
Chercheur à l'Iris




LE PLUS. Ramener la part du nucléaire dans la production électrique de 75 à 50% d'ici 2025, fermer la centrale de Fessenheim d'ici fin 2016... La France peut-elle organiser sa transition énergétique efficacement comme l'a promis François Hollande ? À l'occasion de l'ouverture du débat, Bastien Alex, chercheur à l'Iris, revient sur les enjeux du débat.


Édité par Mélissa Bounoua Auteur parrainé par Pascal Boniface









Un parc d'éoliennes près de Copenhague, au Danemark en 2012. (BJARKE OERSTED / FILES SCANPIX / AFP)




Le débat français sur la transition énergétique a débuté le jeudi 29 novembre dans un contexte délicat : en toile de fond, les difficiles négociations climatiques à Doha, le dossier des gaz de schiste, le conflit autour de la question de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et enfin les divergences sur les voies à emprunter pour réussir ce saut qualitatif environnemental impératif. En ligne de mire, l’établissement d’une loi de programmation pour la transition énergétique à l’horizon octobre 2013 visant à amorcer la "décarbonisation" de nos modes de vies

http://www.franceinfo.fr/politique/si-j’etais-president/jean-marc-jancovici-mettre-en-oeuvre-la-decarbonisation-de-l-economie-franc-603099-2012-0


et de notre économie tout en préservant un certain confort domestique.






Des blocages





Les atermoiements autour de la révision de notre modèle témoignent toutefois de la difficulté de l’exercice et de la force d’inertie qui tient à plusieurs éléments de blocage.





Blocage financier dans un premier temps, avec un coût estimé à environ 400 milliards d’euros selon l’Union française de l’électricité (UFE), qui a dévoilé ce chiffre à la veille de l’ouverture du débat. Le montant de la facture comprend les investissements nécessaires à mener dans les différents secteurs : entretien et modernisation du réseau électrique, développement des renouvelables, "ravalement" thermique des bâtiments, construction aux normes HQE, etc.





Blocage économico-industriel dans un deuxième temps, avec le poids des multinationales de l’énergie qui se montrent plutôt réticentes à délaisser un secteur des énergies fossiles dont la rentabilité est toujours de loin supérieure à celle des renouvelables qui, pour leur part, peinent à convaincre de leur potentiel en termes de création d’emplois.





Blocage politico-sociétal enfin, d’une part du fait du manque de pédagogie et de courage de nos élites politiques, paralysées par la peur de la sanction électorale en cas de prise de position sur des sujets énergétiques devenus très clivants ; d’autre part du fait de la recrudescence des "postures idéologiques sur l’énergie [1]", où le réflexe pavlovien supplante la réflexion cartésienne.



Au-delà de la question du coût et des colossaux investissements à réaliser dans le secteur, le dernier blocage est peut-être le plus important, car il doit se confronter au principe de réalité en effectuant deux rationalisations majeures :



- La première concerne la prise de conscience, effective, de l’impératif environnemental et de ses implications. Quoique nous décidions aujourd'hui, nous savons pertinemment que nous ne pourrons – bientôt ? – plus exploiter de ressources fossiles. Cela constitue une réalité objective qu'il ne faut plus répéter mais, une bonne fois pour toute, entendre, et concrétiser en actes.



- La deuxième renvoie aux chemins énergétiques à emprunter, dont les éléments de discours doivent être remis en perspective.





Composer avec les "énergies brunes"





Les énergies renouvelables doivent être développées, mais il est également nécessaire et urgent d’investir concomitamment dans le stockage de l’électricité qu'elles produisent, car elles ne sont par définition qu'intermittentes, et ne peuvent donc pas, sans ce procédé, assurer un niveau d’approvisionnement constant et satisfaisant.



Nous devrons encore longuement composer avec les "énergies brunes". Plutôt que d’évoquer leur suppression à un horizon indéterminable, il faut travailler à leur "verdissement", soit à la réduction de leur impact néfaste (empreinte carbone, émissions de gaz à effet de serre) durant le temps où nous allons encore devoir les solliciter, même de moins en moins. S’interdire d’investir dans cette partie de la transition – car c’est bien de cela dont il est question – relève du déni de réalité, car les techniques existent, notamment sur le stockage du CO2.



Abandonner le nucléaire est dans l’immédiat impossible, cela implique de continuer à surveiller le stockage des déchets et les risques liés et donc d’investir dans la sûreté nucléaire.



La question des gaz de schiste doit être examinée avec précaution, mais véritablement débattue. On ne peut fermer la porte sans en avoir discuté sérieusement au préalable.



Certes, les opposants y voient un nouveau recours aux énergies carbonées et épuisables, critiquable mais difficile à écarter tant que les niveaux consommation électrique se maintiendront quand les soutiens agitent pour leur part le déficit de compétitivité à venir avec les États-Unis, du fait de la baisse des tarifs du gaz, et la nécessité de développer notre indépendance énergétique dans un monde de ressources rares – et chères. Mais, pour autant, les premiers ne doivent pas tous être traités d’écologistes intégristes et les seconds de suppôts de l’industrie des hydrocarbures.





Pour une prise de conscience généralisée




Percevoir cette réalité complexe dans son ensemble permettrait de poser les bonnes questions et d’examiner la totalité des options disponibles en évitant l’écueil des postures dogmatiques. En ce sens, l’indispensable prise de conscience concerne tout autant les marchés que la classe politique et l’opinion publique.



C’est dans cet esprit que le débat sur la transition énergétique doit avoir lieu s’il ne veut pas essuyer un nouvel échec – qui ne ferait que retarder la nécessaire révision de notre modèle énergétique – et répondre aux interrogations fondamentales : où et comment agir et investir pour promouvoir au mieux l’efficacité énergétique (consommer moins et mieux) ? Quelles mesures prendre pour lutter contre la précarité énergétique ? Comment amorcer une modification intelligente de notre mix énergétique et gérer au mieux notre facture ?



Bien que le débat soit centré sur la France, ses objectifs ont une portée globale. De ce fait, il pourrait également être l’occasion de réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour encourager une indispensable action internationale en faveur des objectifs de sobriété énergétique.



---------

[1] Selon la formule de la facilitatrice du débat sur la transition énergétique, Laurence Tubiana, Directrice de l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), interview parue dans le quotidien "Le Monde" du jeudi 29 novembre 2012.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Les éoliennes tuent-elles les oiseaux ?   Mar 06 Aoû 2013, 10:56

http://www.consoglobe.com/
 
Les éoliennes tuent-elles les oiseaux ?
 
 

 


 

 

Les oiseaux et éoliennes font-ils bon ménage ? Quand on allumera la lumière en 2020, une grande partie proviendra des énergies renouvelables et donc des éoliennes.

C’est le sens des orientations officielles et européennes qui prévoit 20% d’énergie verte d’ici là. Une question nous est posée par Marcelle, de Nantes : « dans quelle mesure les éoliennes nuisent-elles à la faune, et aux oiseaux en particulier ? »

Les oiseaux tués, un argument classique des anti éoliennes

Aux USA, ils appellent ça le syndrome NIMBY, c’est à dire Not-in-my-Backyard, ou « pas dans mon jardin » : le fait que les gens (nous) ne veulent pas voir de nouveaux équipements, même utiles au bien public, s’installer près de chez eux. Ce syndrome du « pas chez moi » touche particulièrement les éoliennes : trop bruyantes disent les uns, disgracieuses et néfastes à la vue disent les autres, … et parfois, trop dangereuses !

Bref, malgré l’intérêt indéniable des éoliennes (d’ailleurs on va publier un article pour souligner l’intérêt et la productivité du petit éolien, 2 à 3 fois supérieure à celle du solaire photovoltaïque), elles font polémique.

Dangereuses les éoliennes ?


On ne peut nier le phénomène, les éoliennes sont responsables d’une mortalité d’oiseaux et de chauves-souris. Albert Manville, un célèbre ornithologue américain prétend que pas moins de 440.000 oiseaux sont tués par les éoliennes aux États-Unis chaque année.

Comme le note ce défenseur de l’environnement, ce nombre est à relativiser au regard des milliards d’oiseaux qui vivent et traversent les États-Unis chaque année. Les oiseaux se trouvent emprunter les courants éoliens les plus forts et donc les favorables à la production d’énergie éolienne.

Cela accentue la menace sur des espèces d’oiseaux parfois déjà menacées par la dégradation de l’habitat.


La disparition de l’habitat naturel, 1er danger pour les oiseaux


Mortalité des oiseaux et gratte-ciel


Le phénomène est invisible mais massif : selon Daniel Klem, professeur d’ornithologie et de biologie américain, après une étude menée en 2009 sur 75 sites de Manhattan à New-York, un milliard d’oiseaux meurent à cause de collision avec une surface vitrée d’immeuble. Le traumatisme crânien qui en résulte est mortel une fois sur deux

Il n’y aurait pas de configuration architecturale sans risque pour les oiseaux : « les oiseaux ne peuvent tout simplement pas voir les surfaces vitrées comme des barrières à éviter ».

Réduire les éclairages la nuit permet de réduire les confusions avec les étoiles et la lune et donc réduire les collisions et les morts d’oiseaux. Une raison de plus de lutter contre l’éclairage des bureaux la nuit.

Chaque seconde 32 oiseaux meurent, victimes d’une collision avec un gratte-ciel ou un immeuble rien qu’aux Etats-Unis. Les surfaces vitrées d’immeuble sont la 2ème cause de mortalité des oiseaux après la destruction des habitats.

Les éoliennes moins menaçantes que les autres énergies

Sans nier les risques des éoliennes pour les oiseaux, il faut noter qu’elles pâtissent de leur réputation en comparaison d’autres sources d’énergies, fossiles notamment, pourtant bien plus nocives et responsables de la mort de plus d’animaux.

Une étude américaine récente, « Comparaison des effets signalés et des risques pour la faune vertébrée « - qui semble être la seule étude comparative de la production d’électricité présentant un risque de mortalité pour la faune – conclut que, grâce aux émissions de dioxyde de soufre, d’oxyde d’azote, de dioxyde de carbone et de mercure, les centrales au charbon tuent bien plus d’animaux que les éoliennes.


  • Par ailleurs, il faut rappeler que bien d’autres facteurs humains tuent les chauves-souris et les oiseaux : aéroports et avions, plates-formes pétrolières, tours de refroidissement, grattes-ciel, … qui font certainement bien plus de victimes que les éoliennes.





  • La chasse tue plusieurs millions d’oiseaux chaque année.  Un ligne électrique haute tension tue plusieurs dizaines d’oiseaux par kilomètre et par an (il y en a 100 000 km pour ne parler que de la France).





Comme les chauves-souris volent rarement sur l’océan, les éoliennes offshore ont un effet négligeable sur leur mortalité. Globalement les éoliennes offshore semblent également causer une très faible mortalité des oiseaux.

Au [b style="margin: 0px;"]Danemark[/b], la fermé éolienne Nysted Offshore Wind Farm, a été été construite sur une voie de migration de canards sauvage. Pourtant, la mortalité de ceux-ci est très basse, chaque tour éolienne tue « seulement » 1,2 oiseaux par an.

 

Le progrès technique au secours des éoliennes et de la faune

Le progrès aidant, on trouve d’ailleurs des manières d’atténuer le danger représenté pour les oiseaux par les éoliennes.

Une technique consiste à [b style="margin: 0px;"]ralentir les aubes de turbines[/b] pendant la nuit – au moment où la vitesse du vent est de toute façon la plus basse et où les chauves-souris sont les plus actives. Le projet de recherche Casselman sur l’énergie éolienne aux États-Unis a permis de réduire la mortalité de la faune de 73%.



  • En Ecosse, les chercheurs de l’Université d’Aberdeen, aidés financièrement par la population afin de défendre les espèces menacées obtiennent des résultats satisfaisants. Ils utilisent des radars pour détourner les chauves-souris des pales des éoliennes.




Car il reste un mystère irrésolu : pourquoi les chauves-souris et les oiseaux, si habiles par ailleurs, sont attirés par les pales en rotation et n’arrivent parfois pas à les éviter ? Comme l’attestent les ornithologues, certains oiseaux, dont la vue est le sens le plus affuté, voient les éoliennes et les évitent..

Pour les autres, il faudrait inventer des dispositifs d’alerte ou de répulsion plus efficaces.Les chercheurs continuent leur recherche à ce sujet….

Citation :
La biodiversité et les éoliennes
Les impacts des parcs éoliens sur la faune sont de 3 types  : mortalité, dérangement, perte d’habitat – variables en fonction des espèces, saisons, milieux, taille des parcs éoliens…
L’impact des éoliennes est relativement limité par rapport à celui d’autres activités (pollution atmosphérique, agriculture intensive, collision avec les vitres d’immeubles allumés la nuit, avec les voitures ou les fils électriques, prédation des chats domestiques, chasse, aviation, …) mais il n’est pas nul.

*

Lire également au sujet des éoliennes


  • Tous les articles sur l’éolien et les éoliennes



_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: L’invention d’un chercheur japonais va révolutionner le rendement des éoliennes (multiplié par trois)    Dim 01 Sep 2013, 20:04

http://www.infohightech.com/
 




L’invention d’un chercheur japonais va révolutionner le rendement des éoliennes (multiplié par trois)
 
L’invention d’un chercheur japonais, Yuji Ohyav, travaillant à l’Université de Kyushu, a permis de faire un grand pas en avant car elle permet de multiplier le rendement des éoliennes d’une nouvelle génération capable de produire de 2 à 3 fois plus d’énergie.

L’invention est aussi simpliste que génial. Il suffit d’ajouter une paroi, une sorte de court cylindre de forme conique appelle « lentille » positionné autour des palles.L’ajout de cette « lentille » ( "Wind Lens" ou « Wind Lens Turbine » en anglais) permet de créer une zone de dépression qui aspire le vent, concentrant et accélérant le flux à travers les hélices. À l’instar d’une lentille optique qui a pour caractéristique de faire converger les rayons lumineux, la lentille à éolienne agrège les flux de vent.


 
Les opposants reprochent aux éoliennes classiques d’être bruyantes, or l’ajout de la lentille contribue à réduire le bruit de manière significative permettant ainsi leur utilisation même dans les zones urbaines (comme cela a été déjà fait à Saint Sébastien - Espagne en 2010) ! (http://fr.wikipedia.org/wiki/http://tinyurl.com/9tcy6)

Pour rappel :

La Navarre a produit (en début 2012) 81,1% de son électricité à partir des renouvelables et va passer à 100% dès 2020 ! << vidéo à regarder >> Outre le gain en énergie produite, l’éolienne à "lentille" permettrait aussi de faire baisser le coût de production. Les promoteurs de la technologie parlent de ramener directement ce coût à hauteur du charbon, sans subventions.

http://www.dailymotion.com/video/xfdluf_dossier-la-navarre-a-la-pointe-des-energies-renouvelables_news
 
Dossier : La Navarre à la pointe des Energies... par ina

Une éolienne est capable de capter maximal 59,3% de l’énergie cinétique (Loi de Betz). ()

Suite à l’accident de Fukushima le gouvernement japonais a lancé un grand plan de fermeture des différentes centrales nucléaires qui sont installées sur l’archipel nippon.
Les éoliennes avec « lentille » sont particulièrement efficace avec des vents faibles comparé aux éoliennes classiques, grâce à la lentille qui crée une zone de dépression qui aspire le vent, concentrant et accélérant le flux à travers les hélices.
Forte de ce succès, l’équipe de M. Ohya planche actuellement sur la création d’un champ d’éoliennes, capable de produire jusqu’à 500 MW d’électricité, soit l’équivalent de la production énergétique d’un réacteur nucléaire.
 
 
 


Source : http://www.wikistrike.com/article-l-invention-d-un-chercheur-japonais-va-revolutionner-le-rendement-des-eoliennes-multiplie-par-trois-119568287.html
 

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Alpes de Hte Provence : Un parc solaire à La Mure Argens   Mer 24 Fév 2016, 17:28

Alpes de Haute-Provence : un parc solaire de 60 hectares à La Mure Argens


 

http://alpesdusud.alpes1.com/





 

ÉNERGIES / Un bail de 20 ans a été signé avec l'entreprise française Néoen.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Un projet de parc solaire devrait enfin voir le jour à La Mure Argens, dans le Moyen-Verdon. Une idée sortie en 2010, mais qui a dû attendre la validation du Plan Local d’Urbanisme en 2012. Actuellement, 119 hectares sont déboisés et prêts à accueillir des panneaux photovoltaïques. Sauf que pour transporter l’électricité produite, il n'y a pas de ligne suffisamment importante.« ERDF nous a, quand même, envoyé une facture de raccordement sur Digne. Ça faisait 36 km pour 5.345.000 euros », indique sur Alpes 1 le maire, Alain Delsaux. Il a alors écrit au Ministère de l’Écologie et de nouvelles pistes ont été trouvées, notamment avec RTE et la société française Néoen. « C’est bien relancé. Un bail a déjà été signé pour une durée de 30 ans, pour cette centrale photovoltaïque de plus de 60 hectares. »

 

Une interview à retrouver dans son intégralité : Le Tour des Clochers.
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Un amendement va-t-il signer la mort des éoliennes en France?   Jeu 25 Fév 2016, 10:35

Un amendement va-t-il signer la mort des éoliennes en France?

ENERGIE Les sénateurs ont voté pour l’interdiction d’implanter des éoliennes à moins de 10 km d’un monument historique…




http://www.20minutes.fr/planete/





 
Le parc d’'éoliennes d’'Avignonet-Lauragais. - FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES
Audrey Chauvet




 
 
 
 
En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des monuments historiques. Beaucoup même : on en compte environ 43.000, qui vont du palais du Louvre à la méconnue église Sainte-Marie-Madeleine à Mézières-en-Brenne (Indre) en passant par tous les menhirs bretons, les lavoirs anciens et les boulangeries centenaires. Si l’amendement voté par le Sénat la semaine dernière, prévoyant de demander l’autorisation des architectes des Bâtiments de France pour pouvoir implanter des éoliennes dans un périmètre de 10 km autour d’un monument historique, était confirmé par l’Assemblée nationale, ce serait purement et simplement la fin des éoliennes en France, dénoncent les professionnels de l’éolien.





>> A lire aussi : Le Sénat double la distance entre une éolienne et des habitations 





« Toute la France y passe »


 
La filière éolienne se dit « extrêmement surprise et déçue » par cet amendement « adopté quelques mois après la COP21 et la loi de transition énergétique qui fixe des objectifs ambitieux pour les énergies renouvelables », réagit Sonia Lioret, déléguée générale deFrance Energie Eolienne (FEE), qui représente 90 % des acteurs de la filière. « Toute la France y passe », explique-t-il, carte à l’appui. 



En marron : les zones qui deviendraient interdites aux éoliennes. En bleu, ce qui resterait accessible aux parcs éoliens. « Il ne reste qu’une toute petite partie de l’Aquitaine, un endroit où il n’y a pas beaucoup de vent, et les Hautes-Alpes et l’Isère. On a droit au sommet du Mont-Blanc et aux plages du Bordelais ! »








En marron: les zones qui seraient interdites aux éoliennes. - FEE
 
Le sénateur à l’origine de l’amendement, le jurassien Gilbert Barbier, justifie la mesure par le fait que « les éoliennes ont un impact visuel négatif dans nos territoires ». Les opérateurs de parcs éoliens rappellent qu’il est déjà obligatoire de consulter un architecte des Bâtiments de France pour toute installation de turbines, mais son avis n’est que consultatif : il n’a pas de droit de veto. Heureusement pour les installateurs d’éoliennes, car « dans 90 % des cas, il rend un avis négatif », reconnaît Sonia Lioret. Seul le ministère de la Défense peut aujourd’hui opposer un véto à l’installation d’éoliennes pour des raisons militaires (survol à basse altitude ou proximité de radars).





Aux députés de voter


 
L’amendement au projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine doit encore passer à l’Assemblée nationale avant d’entrer en vigueur. Les industriels de l’éolien espèrent que les députés reviendront sur le vote des sénateurs : « On investit, on a créé 2.000 emplois en France entre 2014 et 2015, et cet amendement mettrait tout par terre », déplore Sonia Lioret. Sans compter que la France est en retard par rapport à ses objectifs : alors que la loi sur la transition énergétique prévoit de porter la part des énergies renouvelables à 30 % de la consommation énergétique finale d’ici à 2030, la France peine aujourd’hui à atteindre les 20 %.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Pendant 4 jours, l’électricité de tout le Portugal a été fournie par des énergies renouvelables   Jeu 02 Juin 2016, 11:36

Pendant 4 jours, l’électricité de tout le Portugal a été fournie par des énergies renouvelables







Pendant 4 jours, du 7 mai 2016 à 6h45 au 11 mai 2016 à 17h45, la production d’énergie renouvelable du Portugal a suffi à couvrir sa consommation électrique sur la totalité de son territoire. Un exploit véritablement encourageant pour l’avenir.

Selon de nombreux médias cet exploit est une première mondiale, au début du mois de mai et durant près de 107 heures le Portugal a fonctionné uniquement avec des énergies renouvelables.

 En effet, pendant ces 4 jours il n’a pas été nécessaire de recourir à une source d’énergie fossile comme celles des centrales thermiques au charbon ou au gaz, le pays a fonctionné grâce à l’énergie solaire, éolienne et hydraulique pour toute sa consommation électrique.




 


Il est important de préciser que la performance portugaise ne signifie pas que tout le pays a vécu durant 4 jours uniquement au rythme des énergies renouvelables, cela ne concerne que l’électricité, bien évidemment, les voitures ont continué de rouler à l’essence par exemple. En ce qui concerne la France, les énergies renouvelables représentent seulement 14 % de la consommation électrique française, nous sommes donc loin derrière les Portugais.





Les énergies renouvelables via Shutterstock






Le Portugal n’est pas le seul élève modèle concernant l’énergie renouvelable. En effet, le 8 mai 2016, soit quelques jours avant la prouesse portugaise, l’Allemagne a produit beaucoup trop d’énergie électrique à l’aide du soleil, du vent, de l’eau et des biomasses, à tel point que cela a fait gagner de l’argent aux consommateurs.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Pendant plusieurs mois, le Chili a produit tellement d’énergie qu’elle était offerte aux citoyens   Ven 17 Juin 2016, 09:20

Pendant plusieurs mois, le Chili a produit tellement d’énergie qu’elle était offerte aux citoyens


http://soocurious.com/fr/









Le Chili a de l’énergie à revendre, ou plutôt, à offrir ! Depuis début 2016, le pays produit des excédents d’énergie solaire dont le gouvernement ne sait plus quoi faire. C’est pourquoi il a décidé de la distribuer gratuitement aux citoyens habitant le Nord, la région où s’est produit le surplus d’énergie !




Depuis 2013, le gouvernement de ce beau pays d’Amérique du Sud a beaucoup investi dans les énergies renouvelables. La raison : la demande d’énergie croissante suscitée par la production minière, qui est en plein essor économique  C’est ainsi qu’ont été créées 29 fermes solaires, et que 15 sont prévues pour les mois, voire les années à venir. L’objectif du pays étant, à terme, de devenir autosuffisant en termes d’énergie !










La ville d’Antofagasta, au Chili


Les 29 fermes de productions solaires ont donc été construites dans le Nord du pays. Depuis début 2016, cette région du Chili voit ainsi se succéder des trop-pleins d’énergie solaire. De janvier à avril, pendant 113 jours, les Chiliens n’ont pas payé de facture d’électricité ! Du fait de la mauvaise connexion avec le réseau central du pays, cette région ne peut pas alimenter le reste du pays.




Le gouvernement espérait voir les prix se fixer au mois de mai, mais il n’en fut rien ! Depuis la fin du mois de mai, il y a tellement de kilowatt crête (kWc) que le gouvernement les distribue gracieusement à ses habitants. Cela pour le plus grand bonheur des consommateurs, et pour le plus grand désarroi des entreprises, qui ont vite été dépassées par l’enchaînement des choses. 


Ce phénomène s’était déjà produit en 2015, et le Chili avait détenu un record : les habitants se sont vu offrir de l’énergie pendant 192 jours consécutifs.










Une ferme solaire


Et le Chili ne s’arrête pas là : il prévoit de faire fonctionner son réseau de métros uniquement avec des énergies renouvelables ! Entre panneaux solaires et éoliennes, le projet est planifié pour 2018. Le gouvernement prévoit aussi de construire et placer des batteries pour stocker l’énergie et mieux la redistribuer.









A la rédac’, on trouve vraiment génial que les énergies renouvelables puissent permettre autant d’économies, sans pollution aucune ! D’autant que ce genre d’événement arrive de plus en plus couramment.


 Par exemple, pendant 4 jours, l’électricité de tout le Portugal a été fournie par des énergies renouvelables

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Invisible Solar : la tuile en terre cuite à énergie solaire !   Ven 17 Juin 2016, 09:26

Invisible Solar : la tuile en terre cuite à énergie solaire !


http://positivr.fr/

 
Par Denis Gentile –
 
.
Dyaqua, une entreprise italienne, a mis en production depuis le 1er juin ces tuiles d'aspect traditionnel, mais avec un dispositif photovoltaïque invisible.
 
Cette nouveauté va modifier le rendement énergétique des édifices les plus anciens de notre patrimoine. Mais pas seulement, elle permettra de loger tous les habitants à la même enseigne. On ne pourra plus vous refuser d’installer des panneaux solaires sur votre toit. Attention, il s’agit bien sûr d’un certain type de panneaux solaires : des tuiles qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux tuiles traditionnelles en terre cuite.
 
Dyaqua, une entreprise italienne spécialisée dans l’intégration esthétique des énergies renouvelables, a développé un système photovoltaïque invisible à l’oeil nu. Son nom : Invisible Solar. De quoi s’agit-il ? C’est une tuile qui garde l’aspect traditionnel de la terre cuite, mais qui intègre les dernières nouveautés technologiques.
 



Source : Dyaqua


Quel est son intérêt ? Il n’est pas seulement esthétique. L’objectif principal de cette tuile est de proposer une solution utilisant les énergies renouvelables dans les centres historiques et pour rénover les monuments historiques. De cette façon, même les édifices les plus anciens et protégés par les architectes des bâtiments de France bénéficieront des avantages du solaire.
En France, d’après la charte qui régit les panneaux solaires, l’article 12 explique que leur implantation « peut être refusée  au motif de la protection du patrimoine bâti ou non bâti, des paysages ou des perspectives monumentales et urbaines. »





Certains d’entre vous ont peut-être déjà été confrontés à ce problème. Vous souhaitiez installer des panneaux solaires et la mairie ne vous a pas accordé l’autorisation en raison de ce motif. Cette tuile est la bonne réponse à ce dilemme. De plus, son esthétique s’adapte selon les caractéristiques de votre région. Elle peut être produite à partir de l’argile locale. Le style provençal, par exemple, sera respecté sur la Côte d’Azur.
Commercialisée en Italie depuis le 1er juin, cette solution remporte un immense succès. Elle est attendue depuis plusieurs années pour rénover les centres historiques de villes comme Florence, Venise, la côte amalfitaine ou même Rome.



 
Source : Dyaqua

 
La tuile Invisible Solar a plusieurs fonctions : elle produit une énergie propre et renouvelable, elle imperméabilise et protège les habitations, elle purifie l’air des substances nocives et sa surface est autonettoyante !
Ce produit est fabriqué avec des matériaux non toxiques, naturels ou recyclés. Tous les éléments sont recyclables.
Cette vidéo explique comment ce système fonctionne et comment il s’installe sur les toits :
 

 
 
Sa superficie est opaque à la vue, mais transparente pour les rayons du soleil. Elle recouvre les cellules photovoltaïques sans limiter leur efficacité et en respectant les caractères esthétiques du patrimoine.





Source : Dyaqua


Son installation s’effectue simplement et ressemble à celle des tuiles traditionnelles en terre cuite. Elle permet de remplacer la couverture existante sans avoir besoin d’ajouter d’autres structures.

En Italie, la révolution énergétique des centres historiques est en marche. Il était temps. Un peu de patience encore et cette technologie traversera bientôt les Alpes. Plus on en parlera, plus vite elle arrivera !

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Kiki
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 7770
Age : 67
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Éolien : scandale d’État …   Mer 28 Sep 2016, 07:54

Éolien : scandale d’État …


http://lesmoutonsenrages.fr/
 
 
Personne ne se préoccupe de ce scandale, l’argent s’avère une fois de plus le moteur du pire, pour ces soi-disant énergies renouvelables qui polluent et pollueront pour longtemps. On lit entre les lignes pour ce qui est des multinationales, et leurs « arguments convaincants » (plutôt sonnants et trébuchants) envers certains élus.









Img/BdVoltaire



L’escroquerie aux énergies renouvelables, véritable scandale légalisé par l’État, persiste sans que les Français n’en soient conscients.




Avec le triplement annoncé du parc éolien français au cours des prochaines années, le nombre de machines installées dans notre pays devrait passer d’ici 2023 de 7.000 à 21.000.


 L’escroquerie aux énergies renouvelables, véritable scandale légalisé par l’État, et dénoncé depuis de nombreuses années par des scientifiques, des économistes et des écologistes de renom, persiste donc sans que la plupart des Français n’en soient informés, ni même conscients.




Face à la complicité entretenue par les promoteurs d’éoliennes et l’État, il est vrai que le citoyen ne pèse pas lourd. 


Souvent informé au dernier moment de l’existence d’un projet d’implantation d’éoliennes dans sa région, projet qui fera perdre en moyenne 40 % de leur valeur aux biens immobiliers environnants, les habitants concernés ne disposent, en général, ni des moyens ni des structures pour s’opposer à des multinationales qui ont pris le temps, au préalable, de « convaincre » les élus concernés.


 En effet, bien peu de ces derniers – les nombreux procès pour conflits d’intérêts ou corruption en attestent -, résistent aux fortes pressions de l’argent facile !




Porté par un message mensonger des constructeurs et de l’État, selon lequel l’éolien serait une alternative énergétique crédible, et donc porteur d’avenir pour la planète, notre territoire voit ainsi apparaître ici et là des machines de plus en plus hautes (150 mètres aujourd’hui) et de plus en plus dangereuses pour notre environnement. 


Bien peu de nos concitoyens savent qu’une éolienne, dont le temps de production énergétique est de 20 % environ, est relayée, le reste du temps, par des centrales à charbon ou à gaz. L’Allemagne, qui a fait depuis longtemps le choix de l’éolien, a donc dû développer de nombreuses centrales de ce type, ce qui fait aujourd’hui de ce pays un des premiers pollueurs d’Europe.
Par ailleurs, qui sait que pour soutenir chaque éolienne, 1.500 tonnes de béton et 40 tonnes de ferraille sont nécessaires. Et que même lorsqu’elle sera démontée – pour la modique somme de 300.000 euros environ à la charge du propriétaire du terrain -, ce béton et cette ferraille continueront de polluer, de façon irréversible, notre sous-sol et nos paysages.




Subventionné de façon inique via la contribution au service public de l’électricité, et là encore à l’insu du consommateur qui paie, souvent sans le savoir, deux fois plus chère qu’elle ne coûte une énergie non rentable et économiquement inutile puisque la France, hors éolien, exporte 15 % de son électricité, ce sont en réalité les actionnaires, la plupart du temps étrangers, et leurs fonds de pension qui profitent de cette manne financière.




A défaut de battre des records en termes d’énergie renouvelable, notre ministre de l’Environnement battra certainement celui du bétonnage.


 Avec les 30 millions de tonnes de béton nécessaires à l’ancrage des 21.000 éoliennes prévues, la France égalera le record de l’organisation Todt, qui en avait utilisé autant pour la construction du mur de l’Atlantique !






Auteur Olivier Damien (Docteur en droit – Commissaire divisionnaire honoraire) pour
Bd Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9212
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Chili : l'énergie solaire est si abondante qu'elle est gratuite !   Lun 06 Fév 2017, 10:12

Chili : l'énergie solaire est si abondante qu'elle est gratuite !


 
http://positivr.fr/


 
On croit rêver... mais c'est une réalité ! Les fermes solaires du nord du Chili produisent trop d'électricité pour la demande locale. Du coup... Cadeau.


Par Axel Leclercq
 
 
Ces dernières années, le Chili a tellement investi sur les énergies renouvelables… que l’électricité est devenue gratuite ! Une situation ubuesque et inattendue qui, on s’en doute, ravit les habitants !




En quelques mois, 29 fermes solaires ont ouvert leurs portes au nord du Chili. Et, apparemment, elles sont toutes très performantes : la production excède largement la demande locale ! Résultat ? Un prix de vente qui s’écroule. Voilà 118 jours que l’électricité est même carrément gratuite au nord du pays !









Alors bien sûr, la majorité de la population chilienne, dont 40% vit en zone métropolitaine de Santiago, n’est pas encore concerné par cette mesure qui touche principalement les localités et installations du nord autour du Desert d’Atacama. Mais pour autant, ce n’est pas une première !


 L’an passé, l’électricité était restée gratuite pendant 192 jours dans cette même région (un record qui pourrait être battu par la série en cours).




La situation n’est pas près de s’inverser. Alors que le Chili a déjà quadruplé ses capacités solaires en trois ans, 15 autres projets de centrale solaire vont bientôt voir le jour !


Cela dit, la gratuité ne durera pas éternellement et, à la limite, tant mieux, car il ne faudrait pas que les centrales ferment faute de revenu. En fait, si les centrales produisent plus que nécessaire, c’est surtout parce que le pays manque de lignes de transmission capable d’acheminer l’électricité dans tout le pays.


Maximo Pacheco est le ministre de l’énergie du Chili :


« Le Chili dispose d’au moins de sept ou huit points dans les lignes de transmissions qui ne sont plus fiables ou qui sont bloqués, c’est un énorme défi qui nous attend pour dépasser ces contraintes. Lorsque vous embarquez sur le chemin d’une croissance et d’un développement comme celui que nous avons connu, vous pouvez évidemment voir émerger des difficultés. »


Une nouvelle ligne de transmission est d’ores et déjà en cours de construction.







Juste un petit retard à l’allumage donc. Le Chili ne se croyait sans doute pas capable de produire autant d’énergie solaire en si peu de temps. C’était oublier un peu vite que, quand on veut, on peut !


Décidément, après avoir annoncé qu’il serait le premier pays à faire rouler son métro grâce au vent et au soleil, le Chili n’en finit plus de nous surprendre par sa capacité à innover ! 




Chapeau.

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éolien : scandale d’État …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éolien : scandale d’État …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S.P.A. Nationale - Le scandale ne doit pas faire boule de neige.
» scandale chez lessieur
» Le petit éolien pour le camping
» "le scandale de l'animal business" de Caroline Lanty
» Éolien – Biodiversité programme national

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Peyroules :: Tout et encore...sur le village...et alentours :: Informez-nous ! Journaux du jour, Manifestations locales.-
Sauter vers: