Forum de Peyroules

Village au 3/4 Pro Le Pen (faut le savoir)
 
AccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9206
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?   Lun 27 Avr 2015, 22:02

Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?


http://www.routard.com/

 



Un puissant tremblement de terre, dont la magnitude a atteint 7,8 sur l'échelle de Richter, a frappé le Népal samedi 25 avril. Lundi matin, le bilan humain de cette catastrophe, d’une ampleur inégalée depuis 1934, s’élevait à plus de 3 200 morts et plus de 6 500 blessés. Les répliques du séisme, qui retardent les secours, font craindre un bilan bien plus sombre.

La vallée de Katmandou, et notamment la capitale, ainsi que son patrimoine, ont été très durement touchés. De nombreuses régions restent inaccessibles, tandis que les hôpitaux du pays sont saturés.

L'aide internationale commence à arriver, mais fait face à des difficultés logistiques de grande ampleur, notamment pour accéder aux zones sinistrées.

Selon le quotidien Le Monde, les ONG françaises, comme Médecins du monde, Handicap international et Action contre la faim, sont présentes sur le terrain.

Il faut venir en aide aux Népal, car, dans ce type de catastrophe, les premières heures sont cruciales pour sauver des vies humaines. Pour faire un don, voici les sites Internet des associations qui portent assistance aux Népalais durement touchés par le séisme :

Médecins du Monde

Fondation de France

Action contre la Faim

Handicap International

Croix Rouge française

Médecins sans Frontières

Solidarités International

Acted

Groupe de Secours Catastrophe Français

Oxfam

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9206
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Séisme au Népal : comment pouvez-vous les aider ?   Lun 27 Avr 2015, 22:13

Séisme au Népal : comment pouvez-vous les aider ?


http://tempsreel.nouvelobs.com/




Par Timothée Vilars
 


"C'est dans les 72 premières heures qu'on a le plus besoin de nous", prévient Médecins du monde. Deux jours après le séisme, les ONG font appel aux dons pour venir en aide à un pays qui manque de tout.

 
 
 
Les prochains jours seront cruciaux pour limiter l'ampleur du désastre humanitaire. (TOBIAS SCHWARZ/AFP)





Difficile de tenir le compte des victimes du violent séisme qui a touché le Népal samedi, actuellement de 3.800 morts et 6.500 blessés, tant celui-ci se périme d'heure en heure. Les répliques du tremblement de terre, qui retardent les secours, font craindre un bilan bien plus sombre.


La vallée de Katmandou ainsi que la capitale ont été très durement touchées mais les ONG doivent également intervenir dans des régions beaucoup plus difficiles d'accès, notamment aux abords de l'Himalaya, alors que les hôpitaux du pays sont saturés. Sur place, les témoignages confirment les uns après les autres que le pays, déjà en difficulté sur le plan alimentaire, manque de tout : eau, électricité, nourriture, soutien psychologique.

Les humanitaires s'attendent déjà à soigner "trois à cinq fois plus de blessés que le nombre de morts, surtout dans les grandes zones urbaines comme Katmandou", et ont lancé des appels aux dons pour financer leurs opérations. Et Alors que les convois des ONG françaises décollent les uns après les autres, le meilleur moyen de parer au plus pressé consiste encore à donner par internet.

"On avait anticipé la catastrophe"


"L'urgence, c'est les 72 premières heures", explique Gilbert Potier, directeur des opérations internationales de Médecins du Monde. "Tout le monde sait que c'est dans les 72 premières heures qu'on a le plus besoin de nous, qu'on est le plus efficaces sur les traumatismes, les fractures, les écrasements des gens qui ont été ensevelis", déclare-t-il à l'AFP.
Médecins du Monde comptait déjà une quarantaine d'employés au Népal dans le cadre d'un programme de santé maternelle et infantile. Des équipes de chirurgiens, anesthésistes, infirmières et logisticiens - en partenariat avec Solidarités international, qui prend en charge l'accès à l'eau, l'hygiène et l'assainissement, ont décollé ce lundi pour le Népal.

Vont également être envoyées 20 tonnes de matériel, deux cliniques mobiles capables de recevoir chacune un millier de patients pour des opérations chirurgicales, et deux autres capables de prendre en charge chacune 10.000 personnes pour des soins de médecine courante.
Les Népalais "font face à un afflux de blessés auquel ils ne sont pas habitués et si les structures de santé sont détruites, ils vont être débordés", anticipe Gilbert Potier. "Ce qu'on va les aider à faire c'est le tri entre les moins blessés et les plus blessés", explique l'humanitaire, qui rappelle que "des gens sont encore sous les décombres" et que d'autres continuent à être blessés par des chutes de murs, de pierres, provoquées par les nombreuses répliques du séisme. Il s'agit aussi de continuer à soigner les pathologies répandues avant la catastrophe au Népal : gastro-entérites, infections respiratoires, fièvres, etc.

Le défi va être l'organisation des secours. On va tous arriver en même temps, il va falloir s'organiser", explique le responsable humanitaire.

"On s'attendait à un gros séisme, ça fait 4 ans que les scientifiques nous parlent d'un risque. On avait anticipé la catastrophe en stockant des kits de chirurgie et du matériel", raconte Gilbert Potier. "Au Népal, il y avait eu des préparations aux gestes de secours et à la façon de se comporter quand la terre tremble".

>> Pour donner à "Médecins du monde"

Les enfants en première ligne


Les enfants représentant la moitié de la population du pays, l'Unicef se fait particulièrement alarmiste ce lundi. "Environ 2,8 millions d'enfants ont besoin d’une aide urgente. Les communications sont très perturbées, ne nous permettant pas à ce stade d'avoir une image précise de l'ampleur des dégâts, mais nous redoutons un grand nombre de victimes et d'habitations détruites", indique l'organisme onusien, qui indique avoir dépêché deux avions cargos chargés de 120 tonnes d'aide humanitaire, dont des médicaments, des tentes et des couvertures.
Des milliers d'enfants dorment dehors depuis le séisme qui a frappé le pays et les risques de propagation de maladies sont élevés, ajoute l'organisation. "Les restrictions à l'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires exposent les enfants aux maladies qui se propagent par voie aérienne, tandis que certains enfants se retrouver séparés de leur famille."

 >> Pour donner à l'Unicef (par téléphone au 09.69.36.84.68)

Un pays qui souffre déjà de la faim


C'est une réalité peu connue mais "le Népal est un des pays avec le plus fort taux de malnutrition au monde", rappelle-t-on chez Action contre la Faim. Depuis 2011, ACF intervient déjà dans le district de Saptari, à l’est du pays. "400 000 enfants sont déjà en situation de malnutrition aiguë", indique l'ONG, qui envisage d'ouvrir un certain nombre de postes dans la région en fonction des besoins, auprès de personnes déjà dotées "d'une expérience dans l'humanitaire".

Action contre la Faim estime qu'un million de Népalais ont des besoins immédiats en "eau potable et structures sanitaires, équipements de première nécessité (abris, couvertures, seaux, savons, etc.), cellules de soutien psychologique, nutrition (distribution d'aliments à haute valeur énergétique)".
"Des répliques se font encore sentir et les mouvements dans la ville de Katmandou restent difficiles. La plupart des lignes de communication ont été coupées suite au tremblement de terre" explique Shashwat Saraf, directeur régional des opérations ACF en Asie.

 >> Pour donner à Action contre la Faim

Privilégier les dons en argent


Pour ne pas "encombrer" les zones sinistrées avec des colis de jouets, de vêtements, de nourriture ou encore de produits pharmaceutiques, il est important de privilégier les dons d'argents, répètent les personnels spécialisés.
"Les besoins les plus urgents concernent l'assistance médicale, l'assainissement de l'eau et les abris", confirme-t-on chez Care France, qui lance une campagne pour lever 37 millions d'euros pour le Népal. "Les conditions logistiques sur place font qu'il n'est pas forcément évident d'accueillir de nouvelles personnes ou d'acheminer des dons de matériel. Les dons en argent permettent une meilleure flexibilité."
Comme lors de précédents désastres environnementaux, plusieurs grands organismes humanitaires tiennent aussi à rappeler qu'ils se refusent à allouer les dons des particuliers à une catastrophe spécifique. "Ce principe clair permet d'intervenir uniquement en fonction des besoins réels sur le terrain et non en fonction de considérations financières ou de la forte médiatisation de situations d'urgence", justifie Médecins du monde.
"Nous avons adopté une politique de dons non-affectés", rappelle-t-on également chez Action contre la Faim. "Naturellement les ressources sont allouées en priorité aux situations les plus urgentes, mais nous intervenons en même temps au Yemen, en Sierra Leone, en Centrafrique ou au Kurdistan irakien."
Selon les associations, de 78 à 85% des dons sont alloués directement aux missions sociales, le reste servant à couvrir les frais de fonctionnement et de recherches de fonds.

Pour donner aux autres ONG présentes sur place :


>> à Handicap international (aide dans les hôpitaux, prise en charge des blessés, soutien psychologique, matériel médical)

>> à Oxfam France (eau potable, nourriture...)

>> au Secours catholique

>> à la Croix-Rouge française

>> à Care France (réseau d'aide humanitaire apolitique et non-confessionnel, présent au Népal depuis 1978)

>> à Fondation de France (permet de choisir la cause que l'on souhaite soutenir)

>> à SOS Attitude (association grenobloise entièrement bénévole, fournit des abris d'urgence)

Ça ne fera jamais de mal de le rappeler : tous ces dons sont déductibles d'impôts à hauteur de 75% dans la limite de 529 euros, et de 66% au-delà (dans la limite de 20% de vos revenus imposables) : à condition d'être imposable, un don de 40 euros vous revient ainsi à 10 euros.

Pour aider à la recherche de personnes disparues, Google a quant à lui relancé sa page "Person Finder", utilisable par toute personne pour donner ou trouver des informations sur des personnes disparues. Ce lundi après-midi, 642 Français manquaient encore à l'appel, selon le Quai d'Orsay.


Timothée Vilars

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Faï Tirà
Peyroulienne
Peyroulienne
avatar

Nombre de messages : 9206
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?   Lun 27 Avr 2015, 22:15

Cliquez sur les divers liens si vous êtes partants !

_______________________________________




Rien ne changera, à moins que les citoyens prennent eux mêmes les choses en main !
Revenir en haut Aller en bas
http://robinson.winnerbb.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Népal - Comment aider les victimes du tremblement de terre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Japon: comment aider les animaux après le séisme et le tsunami?
» j'ai une peine immense...comment aider ma chèvre ?
» Comment provoquer un tremblement de terre ?
» comment aider si jamais...
» comment aider ma chonne à surmonter la mort de sa copine :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Peyroules :: Coups de coeur-
Sauter vers: